CROSSFIT : Venez découvrir CFSB !

Le Crossfit Samarobriva, de son petit nom CFSB a ouvert sa salle d’entrainements le 3 février à la ZA Le Capron et prépare des journées portes ouvertes les 4 et 5 mars prochains. Première Box CrossFit affiliée de la Somme, et composée de deux coachs diplômés d’Etat, son but sera d’ouvrir à la pratique du CrossFit et de faire connaître leur discipline à travers diverses démonstrations et initiations.

Une approche holistique du corps

Le CrossFit combine de la cardio, des mouvements d’haltérophilie et du renforcement musculaire. Il demande ainsi des compétences d’endurance et force et s’inscrit dans une préparation physique générale, large et inclusive. S’appuyant sur une philosophie « en pyramide », le sport vise notamment à lutter contre la sédentarité.

En bas de la pyramide on retrouve la nutrition qui est primordiale dans la pratique sportive. Plus haut, on retrouve la cardio, puis le travail sur le poids du corps via la gym et enfin le port de charges externes. La discipline s’organise un peu comme une préparation pour une autre activité physique. En effet, si la plupart des 105 adhérents n’ont pas toujours le temps de faire une autre activité à côté, le CrossFit donne tous les outils pour bien intégrer un nouveau sport. Pour ne citer qu’eux, Michael Bardé, ex hockeyeur chez les Gothiques, s’y est entraîné, de même que le nuak muay Numa de Cagny.

Un sport adapté et adaptable à tous

Le CrossFit, contrairement à la musculation, qui se concentre plus sur un muscle ou groupe de muscles, emploie des mouvements fonctionnels, c’est-à-dire utiles au quotidien, afin de travailler l’ensemble du corps. Ces mouvements, différents d’une séance à l’autre, ont pour but d’éviter une certaine habituation du corps, en créant toujours un nouveau stress, nous explique Timoté Guillouet, entraîneur diplômé et membre fondateur de CFSB. Il ajoute : « en général, ceux qui viennent chez nous sont des personnes qui aiment le challenge ». Mais le CrossFit reste un sport très flexible : l’objectif est de s’améliorer soi-même, sans jugement et d’améliorer sa qualité de vie. La discipline est donc accessible de 7 à 77 ans.  

Nourrir des ambitions

Ce sont d’ailleurs des aspects que le club désirerait développer : les catégories jeunes et personnes âgées, chez qui le sport est une bonne manière de retrouver une forme d’autonomie. Parallèlement, le collectif prévoit de fonder un club d’haltérophilie et/ou de force athlétique dans les années à venir. En effet, bien que la compétition ne soit pas  le mot d’ordre du club, certains membres ont de réelles compétences et ces disciplines seraient une façon de l’exprimer d’une autre manière.

En attendant, vous pouvez passer un week-end sportif en allant découvrir la boxe, sous les bons conseils des coachs, et dans la bonne humeur.

RMS




  • Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.