BASKET-BALL : Un déplacement qui en valait la peine

Le gymnase Georges Pellerin, l’antre de l’ESCLAMSBB, recevait ce week-end, deux tours de coupe de France. Grâce à leurs victoires du samedi, l’EDO Guadeloupe et Châlons Reims se sont hissés en finale. Lors de ce match comptant pour les 1/8ème de finale, l’équipe d’Outre-Mer a su s’imposer facilement en débutant le match avec sept points d’avance. La jeunesse rémoise n’a pas résisté aux assauts de l’Étoile de l’Ouest (101-65).

Une rencontre maîtrisée de bout en bout

Les deux équipes entraient sur le parquet sous les cris des supporters guadeloupéens. Une ambiance digne des grands soirs à Longueau. Avec sept points d’avance, les joueurs de l’EDO Guadeloupe semblaient envisager la rencontre sereinement. Cela fonctionnait puisque les joueurs d’Outre-Mer étaient rapidement loin devant au tableau d’affichage (30-16). Toutefois l’effectif très jeune de Châlons-Reims montrait des capacités à réagir face à l’efficacité adverse, notamment à trois points. Malgré les deux derniers points des Rémois, l’écart restait conséquent à la fin du premier quart temps 34-19.

L’EDO continue d’accélérer

Très à l’aise techniquement, les blancs et oranges ne cessaient pas de mettre une haute intensité. Lors de chaque récupération ou interception, les 5 joueurs se projetaient vite vers l’avant. Après trois minutes de jeu dans cette deuxième période, l’écart passait la barre des 20 points (43-22). Cette différence au score pouvait également s’expliquer par l’inefficacité face au panier des métropolitains. Cela permettait à l’Étoile de l’Ouest d’être en tête à la mi-temps 60-35.

Une reprise en fanfare

En fanfare, dans tous les sens du terme que ce soit la musique avec un public qui n’a jamais cessé d’encourager ses joueurs ou encore sur le terrain. En effet, l’entame de ce troisième quart temps mettait en avant les Guadeloupéens qui prenaient le large (69-38). Toutefois l’entraineur de l’EDO ne se satisfaisait pas de la prestation de ses joueurs. Effectivement lors des deux matches disputaient ce week-end, les joueurs peinent à scorer sur des doubles pas.

En tête du début jusque la fin

L’EDO passait une fin de match plus tranquille si ce n’est en défense. Puisqu’un grand nombre des double pas rémois se voyaient être contrés. L’écart qui avait dépassé les 40 points réduisait peu à peu. C’est tout en continuant à jouer de cette manière que les joueurs d’Outre-Mer ont réussi à dépasser la barre symbolique des 100 points à 30 secondes du terme de la rencontre.

Les Guadeloupéens se sont donc logiquement imposés face à Châlons-Reims ce dimanche (101-65). Les Rémois pourraient plaider un manque d’expérience face à cette équipe bien en place. Il faudra désormais confirmer par la suite pour cette bande de copains.

Luc Brumter

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.

Laisser un commentaire