ATHLÉTISME : Les cadets et juniors de l’AUC n’ont rien à regretter

Petit effectif AUCISTE il est vrai avec trois représentants qualifiés à cette nouvelle édition nantaise des « France » cadets et juniors. Mais comme leurs aînés universitaires, il y a dix jours, ils avaient rendez-vous sur le tour de piste du stadium Pierre Quinon pour s’opposer aux meilleurs Français.

Samedi Andréa LENOIR (JUF) s’alignait sur 400m une semaine après ces championnats de France en épreuves combinées avec l’ambition de se hisser en finale. Dans la cinquième série et malgré un bon couloir 4, elle doit se contenter d’un très beau record personnel 58’’23. Il lui manqua un peu de hargne au rabat des 200m pour virer en tête. Mais elle repart selon ses dires « satisfaite d’avoir bouclé ce 400m sous son meilleur chrono ».

Dimanche, c’était au tour de nos deux triples sauteurs d’entrée en piste dans des concours nationaux très relevés. Le plus jeune d’entre eux en cadet, Thomas GOGOIS arrivé avec la quatrième perf française pouvait prétendre au podium. Il repart déçu et frustré en restant au pied du podium avec un saut 14m61, à six petits centimètres de la troisième place. Perturbé pendant tout son concours par une petite douleur à la hanche, il peut tout de même se satisfaire d’avoir confirmé sa place dans le top 4 français.

Au triple saut junior, son camarade de club Erwan MOUADDIB repart philosophe après un nouveau déplacement nantais peu fructueux. Sur un concours junior où le public attendait de grosses perfs de tous les concurrents le niveau annoncé étant largement au-dessus des 14m, Erwan n’a malheureusement jamais pu exprimer ses ambitions d’entrer dans le top 10 du concours comme il le souhaitait, la faute à un ischio contracté le freinant sur chaque tentative de saut.

Un déplacement porteur d’expérience pour ces trois jeunes déjà habitués au haut niveau qui se sont, dès le voyage retour, projetés vers la saison estivale en nous donnant rendez-vous à Dreux, fin juin.

V.M

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.

Laisser un commentaire