FOOTBALL : Carton plein pour l’Amiens SC

0
77

FOOTBALL : Carton plein pour l’Amiens SC

Grâce à son large succès face au Gazelec Ajaccio (4-0), le deuxième en trois jours, l’Amiens SC retrouve le podium du championnat de France de Ligue 2. Avec 41 points au compteur, les Amiénois se rapprochent plus que jamais du maintien et peuvent continuer à rêver de la plus belle des issues possibles en fin de saison.  

Une domination stérile

Satisfait de la prestation de son équipe à Tours, Christophe Pelissier renouvelait, à une exception près, le groupe vainqueur en début de semaine en Indre-et-Loire. En délicatesse depuis son retour de blessure, Emmanuel Bourgaud était effectivement remplacé par Aboubakar Kamara. Sanctionné de quatre matches de suspension en raison de son coup de genou à l’encontre de Seka, l’attaquant formé à l’AS Monaco débutait donc sa dernière rencontre avant l’application de sa peine sur le banc de touche. La place d’avant-centre revenait alors à Yannick Mamilonne, préféré à Junior Tallo, l’occasion pour lui d’honorer sa première titularisation en championnat. Les Amiénois prenaient rapidement le contrôle du match en privant leurs adversaires de ballon, avec une possession en leur faveur avoisinant les 65% au terme d’un premier quart d’heure pourtant dénué de la moindre occasion franche. Ce sont même les Picards qui se faisaient finalement surprendre. A la suite d’une perte de balle de Calvé, Benrahma prenait son couloir afin d’adresser un centre qui ne trouvait aucun partenaire (16e).

En difficulté pour se rapprocher de la surface de réparation adverse, l’Amiens SC répondait par un coup franc de Soumah boxé des deux poings par Elana (21e). Trois minutes plus tard et toujours sur coup de pied arrêté, l’allier gauche déposait un bon ballon pour une tête d’Adenon manquant de puissance et de précision (24e). Incapable de forcer la décision, les Picards s’endormaient au point de retomber dans leurs récents travers. Sur une relance de Calvé contrée par Adenon, M’Changama récupérait le ballon et se présentait seul face à Gurtner. Moins précis qu’Alioui la semaine passée, l’attaquant corse voyait son tir passer de peu à côté du cadre (37e). Cette fin de période s’avérait particulièrement compliquée pour les locaux. Sur un ultime contre ajaccien, Lefort réalisait un retour plein d’à propos dans les pieds de Ducourtioux (40e). Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score de parité assez logique. Si la domination territoriale était amiénoise, les occasions nettes étaient à mettre au crédit des visiteurs. 

Le porte-bonheur Dibassy

Les Amiénois reprenaient leur travail de sape dès le début de seconde période. Bien aidés par les déplacements entre les lignes de Charrier, les Samariens faisaient rapidement le siège de la moitié de terrain corse mais les Gaziers restaient dangereux en contre. A la suite d’une percée de Tshibumbu côté gauche, Ducourtioux reprenait en première intention un ballon facilement capté par Gurtner (53e). La solution venait finalement d’une frappe lointaine de Bakaye Dibassy. Seul aux 20 mètres, le latéral gauche décrochait une frappe tendue qui terminait sa course dans le petit filet d’Elana (1-0, 57e). Une juste récompense au regard de la domination picarde depuis le début de la rencontre. En manque d’impact sur le plan offensif, le Gazelec devait se contenter d’une tentative hors cadre de Benrahma (65e). A peine entré en jeu, Kamara prenait le meilleur sur son adversaire avant de servir sur un plateau Soumah qui ne manquait pas l’offrande de son partenaire. Mais le but était justement refusé pour une position de hors jeu de l’attaquant amiénois (66e).  

Amiens avait beau mener au score, Christophe Pelissier procédait à un ultime changement offensif. Titulaire mardi soir, Tallo remplaçait Ndombélé dans le dernier quart d’heure. Les intentions étaient claires, l’entraîneur amiénois était persuadé que son équipe avait la capacité de faire le break. Et celui-ci ne se faisait guère attendre. Servi en profondeur par Dibassy, Manzala s’en allait remporter son duel avec le portier corse (2-0, 80e). Sur une longue ouverture de Monconduit, Kamara corsait l’addition en glissant le ballon entre les jambes d’Elana (3-0, 82e). D’une tête au point de penalty, Fofana donnait encore un peu plus d’ampleur au score (4-0, 90e). Les Picards concluaient cette série de trois matches en une semaine par une victoire qui ne souffrait d’aucune contestation. Porté par un Bakaye Dibassy, qui a confirmé la statistique selon laquelle l’Amiens SC l’emporte à chaque fois qu’il marque, les Picards ont réaffirmé, si besoin il en était, qu’il faudra compter avec eux dans la course à la montée. 

Romain PECHON

Amiens SC – GFC Ajaccio : 4-0 (0-0)

Arbitre M. Palhies.

Affluence : 6 662  spectateurs.

Buts : Dibassy (57e), Manzala (80e), Kamara (82e), Fofana (90e).

Avertissements : Fofana (5e), Charrier (7e) pour l’Amiens SC ; Youga (23e), Court (70e), Mahon (85e) pour le GFC Ajaccio

Amiens SC : Gurtner – Calvé, Adenon, Lefort, Dibassy – Fofana, Monconduit (c.) – Ndombélé (Tallo, 77e), Charrier, Soumah (Manzala, 72e) – Mamilonne (Kamara, 63e).

Non utilisés : Adiceam (g), Ielsch.

Entraîneur : Christophe Pelissier.

GFC Ajaccio : Elana – Mahon, Hountondji, Bréchet, Diedhiou – Ducourtioux (c, Court (67e), Lemoigne, Youga – Benrahma (Maah, 86e), Tshimbumbu, M’Changama (Cissé, 73e). 

Non utilisés : Maury (g.), Mulumba.

Entraîneur : Jean-Luc Vannuchi.

FOOTBALL – Harrison Manzala : « J’ai repris goût au football »

 



  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.