Logo Amiens Métropole

CROS

INSTITUTIONNEL : Six jeunes bénévoles mis à l’honneur

on

Imprimer

INSTITUTIONNEL : Six jeunes bénévoles mis à l’honneur

Dernièrement, lors de l’assemblée générale des Médaillés Sportifs de la Somme, Dominique Renaud le président avait déclaré « qu’ils étaient les derniers grognards du sport ». Dominique Renaud s’interrogeait en effet sur la place que tient le sport dans  notre société, la reconnaissance qu’ont les Pouvoirs Publics à l‘égard des dirigeants bénévoles, pas toujours considérés à leur juste valeur en raison de leur dévouement et leur implication.

On pouvait dès lors se montrer quelque peu inquiet pour l’avenir et se poser cette question : La France mérite-telle d’organiser les Jeux Olympiques en 2024 soit un siècle exactement après ceux de 1924 ? Eh bien, force est de reconnaître et de constater qu’il faut toujours croire et plus que jamais, en la Jeunesse de notre pays.

Profitant de l’organisation des championnats de France de badminton qui se déroulaient ce week-end au Coliseum à Amiens, le Comité Régional Olympique et Sportif de Picardie (avec l’aide de son frère du Nord Pas de Calais) avait décidé de mettre à l’honneur six jeunes bénévoles picards qui, au sein de leur club, se sont engagés et apportés leur dynamisme, leur imagination et des idées nouvelles. Claude Fauquet, le président du CROS avait dans un premier temps laissé le soin à un collègue de présenter les six jeunes picards et le thème du concours. Il prenait la parole en dernier mais il ne nous en voudra pas si ce sont ses propos qui ont été les plus marquants.

« Le Sport en Picardie, c’est quand même 400.000 licenciés, a-t-il souligné. Pourtant en ce moment, l’actualité est triste. Au CROS, nous sommes une équipe qui travaille et chacun est responsabilisé. Le CROS a encore un peu de temps à vivre car les prochaines élections pour la Région les Hauts de France auront lieu en 2018. Le CROS me fait penser à cette histoire du colibri par rapport au lion. Il n’a pas la volonté de changer la vie mais il fait sa part de travail tout simplement. »

« C’est bien que cette cérémonie ait lieu dans le cadre des championnats de France de Badminton et du Coliseum. La piscine n’est pas très loin et quand je ne respire pas l’odeur de l’iode, je ne suis pas bien. Quant au badminton, c’est un sport dans lequel j’ai beaucoup d’amis. Mais il n’y a pas que là ».

Dans la salle, sont présents ses « vieux » copains CTR ou DTN Francis Van Londerseele et Bruno Delavenne avec qui il a vécu de bons moments avant de partir pour la grande aventure à la Fédération française de natation.

Enfin, Claude Fauquet a évidemment évoqué la candidature, désormais officielle de Paris pour 2024 mais déploré que l’actuelle campagne présidentielle, oublie complètement le Sport.

« Je paie un pot à la personne qui trouvera le mot Sport dans tous les discours des candidats ». Rires dans l’assemblée. Il faudrait plutôt pleurer.

Les candidats récompensés

Tous ont reçu un bon d’achat d’une valeur de 350 à 800 euros à valoir chez Devismes Sports et d’un matériel pédagogique.

Badminton

Dorine Cocagne (Amiens UC Badminton)

Renan Le Bras (Albert Sport Badminton)

Golf

Benoît Bappel-Cunnington (Golf de Belle-Dune)

Tir à l’Arc

Loïc Champagne (les Archers ed la Tour à Vervins dans l’Aisne)

Haltérophilie

Florian Porquet (Koala Club de Villers Bretonneux)

Football

Daly Otsaga (Espérance Sportive du Pigeonnier Amiens).

Pour cette 6e édition, le CROS  avait reçu 9 dossiers qui ont été ensuite examinés et départagés par un jury.

Ce concours devait concerner des jeunes bénévoles de moins de 30 ans, reconnus pour leur engagement et leur sens de l’organisation et d’accompagnement au sein de leurs clubs. Certains ont même associé le Sport et la Santé, le Sport et le Patrimoine local, le Sport et l’environnement, la communication etc..

Ne désespérons pas. Même si le sport n’a plus la place qu’il mérite, qu’il n’est plus autant aidé par les collectivités, il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui, des jeunes s’investissent  et croient encore en leur Avenir.

Lionel HERBET

Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

About Lionel Herbet

Photo du profil de Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.

Recommended for you

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *