CROS

INSTITUTIONNEL : Claude Fauquet : « La France n’est pas une nation sportive »

on

INSTITUTIONNEL : Claude Fauquet : « La France n’est pas une nation sportive »

C’était samedi après-midi au Coliseum à Amiens.

Le CROS Picardie recevait et mettait à l’honneur six jeunes bénévoles de moins de trente ans.

A un certain moment de son discours, le président Claude Fauquet a demandé aux personnes présentes si elles avaient entendu parler du mot Sport lors des nombreuses interventions des candidats à l’élection présidentielle.

Jusqu’à présent, aucun candidat n’a employé ce mot.

«  Mais je ne suis pas surpris car j’y suis tellement habitué, a martelé Claude Fauquet. On voit souvent les politiques en photos à côté des  champions. Mais on sait aussi que les collectivités font de gros efforts pour que le sport vive.

Je parle surtout des futurs candidats  à l’élection présidentielle.

« Le Sport n’est pas une barrière d’ajustement et il doit être un choix de société. En Australie, au Canada et dans certains pays d’Europe, c’est le cas. Les Anglais sont capables d’obtenir 63 médailles aux Jeux  et d’être ainsi le deuxième pays au monde. Il faut vraiment des engagements forts pour dire en gros que le sport est quelque chose d’essentiel  et qu’il n’est pas un gentil amusement.

« Cela impacte la Santé de manière forte, les liens sociaux, l’éducation, l’économie. Le sport est quelque chose d’essentiel à la vie d’une collectivité ».

Quant à la répartition des médailles réservées pour moitié aux dirigeants sportifs et pour moitié aux représentants du mouvement associatif avec autant d’hommes que de femmes, le président Fauquet répond :

« Je suis tout à fait d’accord avec l’idée  qu’il faut autant d’hommes que de  femmes. Quant au reste, c’est toujours la même histoire et c’est embêtant. Il faut faire une action spécifique pour le sport et qu’il ne soit pas noyé parmi d’autres Ministères.

« Le Sport devrait avoir toute sa place et sa vie entière. C’est la raison pour laquelle je milite depuis toujours pour qu’il y ait un Ministère des Sports et non un Secrétariat d’Etat qui soit rattaché à un autre.

« Maintenant, est-ce que le Sport a pesé et pèse toujours ?  Regardez comment a évolué le budget de l’Etat  même si nous avons noté une évolution dans ce domaine. »

Pour conclure, Claude Fauquet reprend une définition du président du Comité national olympique et sportif :

« La France est une nation de sportifs mais pas encore une nation sportive. Il nous reste ce pas à franchir»

Lionel Herbet




  • About Lionel Herbet

    Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.

      Recommended for you