VOLLEY-BALL : 4 à la suite pour l’AMVB

Pour leur premier match en compétition de l’année, l’AMVB recevait le club haut-normand de Canteleu-Maromme. Une confrontation que les Amiénois abordaient de façon détendue. Pourtant, c’était l’un des week-ends les plus importants de leur saison, à la vue des autres matches qui se jouaient dans le même temps. Ali Nouaour était clair juste avant l’entame de la rencontre, « il faut prendre les trois points, pour confirmer notre bonne lancée de décembre ». Le rendez-vous a été finalement parfaitement géré. 

L’AMVB lance son année sur les chapeaux de roues

Si le premier point de la rencontre était remporté par l’équipe remaniée de Canteleu Maromme, cet avantage s’avérait de courte durée puisque le capitaine amiénois égalisait dans la foulée. Les visiteurs, qui avaient leur pointu en tribune, laissaient définitivement les commandes dans ce set. Xavier Petit, en difficulté avec son service, ne se laissait pas prier en attaque et permettait à son équipe de mener au premier temps mort technique (8-4). Puis ce fut le tour d’Alain Gendron, bien servi à de multiples reprises par Ahmed Mbutngam, de mettre à mal l’équipe adverse (16-9). Le central camerounais avouait pour autant qu’il n’était « pas satisfait de son match, en raison d’une perte de repères à la suite de cette longue trêve hivernale ». Les Amiénois, après avoir peiné à passer le cap des 20 points, s’envolaient vers le gain de ce premier set. Krizanovic jouait de sa malice pour offrir une première balle de set concrétisée par ses coéquipiers (25-14).

Les Amiénois freinaient par « une très grosse erreur d’arbitrage »

Satisfait de ce premier acte, l’entraîneur local relançait ses hommes avec des consignes identiques. Bien que menés au score, les Samariens ne s’affolaient pas (3-5) et parvenaient à ne pas se laisser distancer par les Haut-normands (5-5). La puissance de Sali Hilé et de Ndaki Mboulet faisait la différence face à une équipe rapidement dépassée (16-12). Romain Quadronne apportait sa touche personnelle et permettait à son équipe d’empocher la deuxième manche de la rencontre (25-17). Sans réponse jusqu’ici, les visiteurs trouvaient des solutions dans le troisième set.

Le staff amiénois encourageait ses joueurs à « faire la différence » le plus rapidement possible. Il fallait finalement attendre un long moment avant de voir les Samariens prendre un premier avantage (21-17). Ce qui aurait dû être une fin de match serrée se transformait finalement en une fin de set polémique. À 24-22, l’AMVB avait l’occasion de remporter ce match sans concéder de manche. C’était sans compter une erreur d’appréciation de la part du duo arbitral qui accordait curieusement le point à Canteleu Maromme. Furieux, Ali Nouaour exclamait son mécontentement : « C’est une très très grosse erreur d’arbitrage, qui nous oblige à faire un quatrième set ». Les Amiénois ne s’en remettaient pas et concédaient cette troisième manche (24-26).

Les Play-offs se rapprochent

Le dernier set de ce match s’avérait plus serré que les deux premiers. « Un faux rythme s’installait », avouait Didier Sali Hilé. Aucune des deux équipes ne parvenaient à prendre un avantage considérable, hormis un écart de deux points en la faveur de Canteleu Maromme (14-16). Poussés par leur public, les Amiénois exploitaient quelques erreurs adverses pour prendre la tête et se diriger vers la victoire. Sur une ultime mésentente, les Haut-normands concédaient le match à des locaux qui laissaient exploser leur joie (25-21). 

Le maintien quasiment acquis, l’AMVB peut désormais voir plus haut. Avec les trois points de cette victoire, les hommes d’Ali Nouaour ne sont plus qu’à une victoire d’une qualification en Play-offs. En effet, ce même samedi soir, Halluin Michelet s’est incliné face au leader (3-0) (ndlr. Avignon). Pour concrétiser cette qualification, il faudra vaincre, chez lui, le concurrent direct Halluin Michelet. Une rencontre que Sali Hilé et Ali Nouaour disputeront « un peu plus librement ».  

Luc BRUMTER

Amiens VB – Canteleu Maromme VB : 3-1 (25-14, 25-18, 24-26, 25-21) 

Amiens VB : Quadrone, Sali Hilé, Ndaki Mboulet, Mbutngam, Zerrouki, Krizanovic, Petit, Couillet, Gendron, Leméré.

Canteleu Maromme VB : Adam, Morelle, Darmois, Morillon, Lucas, Anquetil, Fernandes, Bezault.

VOLLEY-BALL : L’AMVB n’a pas « Calais »




  • Laisser un commentaire