FLOORBALL : Beaucoup d’émotions à l’International de France

L’International de France de Floorball se tenait le weekend dernier à Rouen. Réussite totale sur le plan de l’organisation, les Equipes de France y ont néanmoins connu des fortunes diverses, dressant ainsi un bilan sportif mitigé. Côté Bleus, si les Hommes ont déçu avec deux défaites pour autant de matches disputés, précisons que le groupe est en pleine reconstruction, avec beaucoup de jeunes joueurs s’inscrivant dans une dynamique sur le long terme. La satisfaction nous vient donc de la gente féminine. D’abord, une défaite concédée aux tirs aux buts face à l’Espagne 1-2 (1-1 dans le temps réglementaire) alors que la dernière confrontation entre les deux équipes s’était soldée par un cinglant 5-1 en faveur des Ibériques. Pour clôturer le tournoi, les françaises se sont imposées dans leur seconde rencontre qui les opposait aux Britanniques (3-1), au terme d’une rencontre qu’elles ont dominé sans conteste.

Aurélie Niederits, Lucile Lefèvre et Laura Halley, les trois pensionnaires amiénoises de cette sélection Tricolore, nous livrent leurs impressions à l’issue de ce Tournoi International :  

– Ce weekend vous avez vécu vos premiers matchs sous la tunique bleu blanc rouge, quelles sont vos impressions ?

Lucile Lefèvre : Durant ce weekend international, nous avons pu vivre tout un tas d’émotions…Sentir monter la tension d’avant-match, le frisson lorsque les voix des filles s’unissent pour chanter l’hymne, la fierté de porter le maillot tricolore, la joie de tenir tête aux Espagnoles et de remporter notre match contre les Anglaises. Ca donne réellement envie pour la suite !

– Quelles sont les prochaines échéances pour la Team France et quels sont les objectifs ?

Aurélie Niederits : Prochaine étape : les qualifications au championnat du Monde qui auront lieu à Madrid début février 2017. Les objectifs : encaisser le moins de buts possible avec une défense solide et profiter des contres pour scorer ! Se faire plaisir !

Laura Halley : Prendre du plaisir en équipe et évoluer tout au long de la semaine.

– Comment imaginez-vous l’avenir du floorball féminin en France ? Comment lui permettre de se développer davantage ?

Laura Halley : J’aimerais voir naître de nouvelles équipes dans le Championnat de France féminin. C’est à nous de nous donner à fond sous le maillot de l’Equipe de France, vitrine du floorball, et à nous de nous améliorer pour permettre aux autres filles de progresser à leur tour dans nos clubs respectifs. C’est en améliorant notre jeu que nous améliorons celui de l’équipe, donc celui de toutes les joueuses. 

Lucile Lefèvre : A l’heure d’aujourd’hui avec la course aux médias, il faut faire de la communication notre arme n°1 pour promouvoir notre sport encore et encore. 

Cédric Charrier

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.