FOOT US : Les Spartiates d’Amiens annoncent leur premier import américain

Après la déception de la saison dernière liée à la défaite en play-off face aux Léopards de Rouen, les Spartiates d’Amiens s’activent pour renforcer leur équipe. Ils ont annoncé il y a quelques jours la signature du coureur américain Jared BRADLEY, auteur d’une grosse saison l’an dernier avec les Centurions de Nîmes. Après une carrière universitaire respectable avec les Fightin’ Blue Hens du Delaware (NCAA I) pendant laquelle il aura accumulé 426 yards (son quarter-back de l’époque était d’ailleurs un certains Joe Flacco, MVP du SUPERBOWL en 2012), Jared a décidé d’exporter ses talents en France. Il connait bien le championnat du casque d’or pour y avoir évolué pendant les trois dernières saisons, successivement pour les Argonautes d’Aix en 2013, les Pionniers de Touraine en 2014, et donc les Centurions de Nîmes l’année passée.

Très puissant et possédant un physique imposant (1.83m pour 98kg), ce joueur de 27 ans va apporter sa connaissance du jeu et ses qualités de coureur. La saison passée, les Spartiates n’avaient pas comblé le départ d’Andréas BETZA chez les Black Panthers de Thonon, préférant alterner entre les différents coureurs qui composaient l’escouade de running-back.
Brice DUVALLET parti au Canada (Thetford Mines), Ludovic MALLEON ayant changé de club et Enriqué BAHADOUR ayant arrêté le football américain, l’escouade pour cette nouvelle saison était amputée de ces 3 principaux éléments.

Jared BRADLEY vient donc pour prendre le leadership à cette position, d’autant qu’il reste sur une saison ahurissante avec les Centurions de Nîmes. 1729 yards gagnés à la course (nouveau record du championnat), 9.25 yards gagnés en moyenne par porté, 23 touchdowns (nouveau record du championnat également), il a porté son équipe en attaque pour la mener à un bilan de 7 victoires pour 3 défaites.

Sébastien BIJASSON, son headcoach chez les Centurions la saison dernière, le décrit comme un joueur ayant une excellence éthique de travail : un grand professionnel sur et en dehors du terrain avec un état d’esprit irréprochable. Sur le field, il a surtout impressionné en terre Nîmoise grâce à sa puissance une fois lancé, « un bulldozer ». Même s’il possède une vitesse de course correcte pour un joueur de son gabarit, c’est surtout sa connaissance du poste, sa lecture du jeu, son endurance et sa capacité à gagner des yards après le premier contact qui ont marqué les esprits dans le Gard.

S’il réussit, avec l’aide de sa ligne offensive,  à reproduire des performances du même acabit cette saison, il sera un excellent renfort pour les amiénois et un poison pour les défenseurs adverses.

Nous lui souhaitons la bienvenue et espérons qu’il apporte une grande contribution au club pour que ce dernier atteigne ses objectifs.

AHOU !

Baptiste ROGER

 




  • Laisser un commentaire