FOOTBALL – L’Amiens SC de nouveau freiné dans son élan

Auteur d’un début de saison remarqué, lui permettant de s’installer sur le podium de la Ligue 2, l’Amiens SC recevait le Red Star dans la peau du favori et avec l’envie de renouer avec le succès à domicile. Seizième au coup d’envoi, la formation de Rui Almeida connaît un début de saison difficile mais reste tout de même dangereuse à l’extérieur comme l’atteste son succès sur le terrain de l’AC Ajaccio et le match nul ramené de Strasbourg. Au-delà du retour de suspension de Khaled Adenon, Christophe Pelissier avait décidé d’offrir une deuxième titularisation cette saison à Gope-Fenepej, reléguant donc Richard Soumah sur le banc des remplaçants.

Du rythme et une légère domination amiénoise

Une rencontre qui débutait sur un bon rythme sans pour autant permettre à l’une des deux équipes de se procurer la moindre occasion nette. L’Amiens SC tentait d’imposer son rythme en mettant le pied sur le ballon, alors que le Red Star lui répondait par des phases de transition en s’appuyant sur la vitesse de son trio offensif. Fofana était finalement le premier à se signaler, à la suite d’une récupération dans le rond central, d’une frappe aux 25 mètres repoussée par le dos de Castelletto (11e). Dans la foulée, Tinhan était à deux doigts de solliciter Cros mais était repris in extremis par Sarr, au coeur de la surface de réparation audonienne (13e).

Auteur d’un bon début de match sur le plan défensif, Lefort se signalait également offensivement en reprenant de la tête un corner de Bourgaud, sa tentative était bien captée par Cros (23e). Pas en reste, Guessouma Fofana tentait sa chance de loin à deux reprises en l’espace d’une minute, sans pour autant trouver le cadre (26e). Le temps fort amiénois se confirmait avec une frappe lourde de Monconduit à l’entrée de la surface de réparation, arrêtée en deux temps par le portier francilien (33e). Bien que dominateurs, les Amiénois ne trouvaient pas la faille dans le premier acte, manquant de précision dans le dernier geste, à l’instar de Bourgaud dont la reprise s’avérait trop molle pour tromper la vigilance de Cros (43e).

Trop d’imprécisions pour faire la différence

Timide jusqu’ici, Gope-Fenepej se procurait la première opportunité de la seconde période mais sa frappe enroulée fuyait le cadre (52e). Si les intentions étaient bonnes, les coéquipiers de Monconduit manquaient de justesse dans les transmissions. Il fallait attendre un coup franc de Bourgaud, dévié en corner par Hergault, pour voir l’Amiens SC porter de nouveau le danger sur le but audonien (64e). Insuffisant aux yeux de Christophe Pelissier qui décidait de lancer Richard Soumah en lieu et place de Gope-Fenepej. Rarement inquiété jusqu’ici, Gurtner s’avérait battu sur une frappe de Mhirsi, dès 20 mètres, qui fort heureusement frôlait son poteau gauche (67e). Rappelé à l’ordre, les Amiénois réagissaient sur une énième percée de Fofana, obligeant Pierrick Cros à se détendre pour détourner la tentative du milieu de terrain samarien (71e).

Désireux de forcer la décision, Richard Soumah tentait sa chance de loin mais sa tentative était de nouveau déviée par un pied francilien (73e). En difficulté pour s’approcher de la surface de réparation amiénoise, le Red Star se contentait de coups francs parfaitement tirés par Mhirsi mais bien dégagés par Gurtner (75e, 81e). La fin de match s’annonçait indécise et palpitante en raison du regain de forme des Audoniens, qui se montraient plus dangereux dans le dernier quart d’heure que durant le reste de la rencontre. Pour autant, ni Sané, bien lancé en profondeur et nécessitant une sortie de Gurtner, ni Bouazza, dont la frappe était non cadrée, ne parvenaient à forcer le verrou picard. L’Amiens SC pensait même s’incliner lorsque Ngamukol trouvait la lucarne de Gurtner d’une retournée acrobatique, mais l’arbitre central annulait le but pour jeu dangereux (88e). Une décision qui pouvait logiquement frustrer les joueurs de Rui Almeida.

Au coup de sifflet final, l’Amiens SC se contentait donc de ce point du match nul, presque miraculeux au regard du dernier quart d’heure de jeu. Dominateurs durant l’ensemble de la rencontre, les Amiénois ont fait preuve de bien trop d’imprécisions dans la zone de vérité pour espérer renouer avec la victoire au stade de la Licorne. Un match nul suffisant pour conserver la place de dauphin du Stade Brestois et devancer le Havre, après douze journées de championnat. Les coéquipiers de Thomas Monconduit tenteront désormais de rattraper les points perdus ce samedi contre Clermont, entretenant le paradoxe d’une équipe qui fonctionne mieux à l’extérieur.

Romain PECHON

Amiens SC – Red Star : 0-0 (0-0)

Arbitre M. Palhies

Affluence : 9 050 spectateurs

Avertissements : El Hajjam (77e), Soumah (80e) pour l’Amiens SC ; Bouazza (30e), Palun (78e) pour le Red Star

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Adenon, Lefort, Dibassy – Fofana, Monconduit – Bourgaud (Kamara 84e), Charrier (Ndombélé 73e), Gope-Fenepej (Soumah 63e) – Tinhan.

Remplaçants non utilisés : Adiceam, Ielsch.

Entraîneur : Christophe Pélissier.

Red Star : Cros – Palun (c), Sarr, Castelletto, Hergault – Mexique, Cros (Chavalerain 67e) Makhedjouf – Mhirsi (Ngamukol 84e), Keita (Sané 67e), Bouazza.

Remplaçants non utilisés : Lembet, Mendy.

Entraîneur : Rui Almeida.




  • Rédacteur football. Vous suivrez avec moi toute l'actualité de l'Amiens SC au plus près de l'équipe pour sa première saison en L1.

    Laisser un commentaire