HANDBALL : « Un match de référence » selon Tarik Hayatoune

Samedi soir l’Amiens Picardie Hand a remporté un nouveau match au Coliseum 28 à 27 face à Vernon St-Marcel. Les amiénois sont désormais en deuxième position à un point des normands.

La victoire pour Amiens au terme d’un match épique ! 15 pénalités de 2 minutes au total ont été infligées lors du match, 6 pour Amiens, 9 pour Vernon. Soit 12 minutes pour Amiens et 18 minutes pour Vernon avec un joueurs de moins. 2 cartons rouges, 2 disqualifications immédiates au cours de ce match : l’amiénois Yuriy Petrenko à la 6ème minute et le normand Adrien Canoine à la 59ème minute.

Le match était plutôt bien entamé, 5 minutes de jeu, 2 buts partout et Yuriy Petrenko est exclu à cause d’un coup de genoux à son adversaire, Clément Dovergne. L’action a fait l’objet d’un rapport, les deux joueurs devraient être convoqués. Nous les avons laissé s’exprimer à ce sujet.

« Après la faute sifflé par l’arbitre, le numéro 15 ne m’a pas laissé et il me maintenait. Il commençait à me mettre un petit coup comme ça, je le poussait un peu et mon genoux est un peu monté. Dans tout les cas je ne l’ai pas fait exprès. » dit Yuriy Petrenko expliquant sa version des faits.

« Il n’y a qu’une version des faits : il m’a mis un coup de genoux là où il ne faut pas […] intentionnellement. Il n’y pas d’autres versions que ça. C’est très grave. » affirme à sont tour Clément Dauvergne après le match. « Il s’est moqué de vous » nous dit le joueur lorsque nous lui avons raconté la version de Yuriy Petrenko.

La disqualification de Yuriy n’a pas réussi aux picards, encaissant la première période, 11 à 14 pour Vernon à la pause. Heureusement l’APH sort de cette impasse pendant la seconde période profitant des périodes de supériorités numériques plus nombreuses qu’en première mi-temps.

Le chiffre 10 a marqué la soirée. C’est le nombre d’arrêt réalisés par Grégory Thévenot samedi soir. Une fois de plus il réalise une belle performance.

Welsau Bungué remplaçant au pied levé Yuriy Petrenko a joué le match complètement et parfaitement marquant 6 buts sur 11 tirs. Il est présent sur bien d’autres actions et sans avoir pris ni avertissement ni pénalité. Sa performance tombe à pic pour ce match important :

« Je pense que c’est la nécessité d’avoir des points, nous avons deux matchs nuls et une défaite nous savons que si nous ne gagnions pas ce soir ça aurait été très dur pour nous. […] Tout le monde travaille pour jouer, l’important c’est que l’équipe joue bien. C’est naturel de remplacer Yuriy. Je pense que c’était un beau spectacle. » revient avec plaisir Welseau Bungué sur le match.

Romain Le Balch, ne jouant que les penaltys, en a arrêté 2 :

« Ils ont joué avec la force, ils ont voulu montrer qu’ils étaient leaders. C’est normal qu’ils puissent imposer ce rythme de jeu. […] J’arrête deux penaltys. Nous avons travaillé la vidéo. Je me prends les deux premiers buts sur penaltys, c’est quand ça commence à être le money-time qu’il faut gérer les joueurs, ils vont tirer là où ils préfèrent. […] Vernon mérite de jouer en deuxième division. » dit-il. 

Tarik Hayatoun, l’entraîneur de l’Amiens Picardie Hand est pleinement satisfait : « On savait que ça serait un match difficile. On espérait un match accroché. Il faut de la rigueur, on en a manqué en première mi-temps. Je pense qu’après nous avons réussi à bien figurer en seconde mi-temps. C’est un match de référence. » régit-il

Francis Létocart




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.