FOOTBALL : L’US Camon perd le match de la peur à Soissons

Ce samedi 15 octobre, avait lieu une rencontre de bas de tableau, entre le Soissons FC et l’US Camon, comptant pour la 6e journée de Division d’Honneur. Les Camonois avaient l’intention d’obtenir leur seconde victoire, après le match nul contre la réserve de Beauvais deux semaines auparavant, en se déplaçant chez des Soissonais peu en réussite depuis le début de saison. Les protégés de Luc David espéraient, quant à eux, retrouver le sourire à domicile, au stade municipal Jean-Pierre Papin, après avoir concédé cinq défaites consécutives.

Un premier acte partagé

L’entame de match était justement en faveur des locaux, entreprenants et rapidement dangereux sur une contre-attaque emmenée par leur meneur de jeu, Lampenois, et conclue par deux frappes sur les montants de Seznec (9e). Toutefois, entre des décisions arbitrales vivement contestées de toute part, Camon ne tardait pas à créer des frayeurs au sein de la défense soissonnaise mais sans jamais réussir à tromper la vigilance de Nogueira. Mais le héros du jour portait une tunique bleue et se nommait Diaw. A la suite d’une nouvelle percée de Lampenois et d’un troisième poteau touché par le jeune Letoffé, le numéro 9 de Soissons, en embuscade, ouvrait le score en trompant Seznec (1-0, 19e).

Malgré cet écart au tableau d’affichage, l’US Camon parvenait à inquiéter Soissons par des centres parfaitement lus et captés par le portier local (25e, 30e, 35e). Le match devenait de plus en plus haché en raison de fautes et de contestations qui menaient à des cartons jaunes de Leye (26e) et Bionne (30e), du côté axonais. Puis le second fait de match eut lieu juste avant la mi-temps, lorsque Diaby, auteur d’un mauvais geste sur Leye qui devait sortir sur une civière en raison d’une blessure à la cuisse gauche, était exclu par le directeur de jeu.

En infériorité numérique, Camon ne baisse pas les bras

Au retour des vestiaires, les joueurs de Thierry Dobelle, bien qu’en infériorité numérique, allaient mettre à rude épreuve la défense locale sans toutefois parvenir à faire trembler les filets. En souffrance, Soissons résistait et allait même porter le coup de grâce dans la deuxième partie du second acte. Diaw donnait le sourire au public axonais en s’offrant un deuxième but à la suite d’un débordement du latéral gauche Goulesque (2-0, 70e).

La soirée tournait au cauchemar pour les jaunes et noirs à la suite de l’expulsion de Delgove, en raison d’une bousculade sur l’arbitre central, cible de nombreuses critiques au cours de la rencontre (73e). Cependant, Camon, pourtant réduit à neuf, ne baissait pas les bras et voyait ses efforts récompensés lorsque le Soissonnais Saber (entré à la place de Flucher) commettait une faute dans sa surface de réparation. Le penalty était transformé par Kwinta, donnant une lueur d’espoir à ses coéquipiers et à son staff, qui était à son tour rappelé à l’ordre suite aux multiples contestations faites depuis le banc de touche (79e).

Passablement énervé, Thierry Dobelle regagnait les vestiaires dès le coup de sifflet final. Avec une quatrième défaite en six matches, Camon plonge au douzième rang, juste derrière son adversaire du jour, et ne possède qu’un seul point d’avance sur les deux lanternes rouges d’un championnat toujours mené par l’AFC Compiègne. Prochain acte de cette division, le dimanche 30 octobre avec la réception de Chantilly. Nul doute que les Camonois auront à cœur de briller devant leur public.

Luc BRUMTER.

Soissons FC – Camon US 2-1 (1-0)

Buts : Diaw (19e, 70e) pour Soissons ; Kwinta (79e sp) pour Camon.

Avertissements : Massini (25e), Leye (26e), Dokoula (29e), Bionne (30e), Létoffé (78e) pour Soissons ; Kwinta (20e), Delgove (70e, 73e), Riegler (82e), Petit (90+2e) pour Camon.

Expulsions : Diaby (44e), Delgove (73e) pour Camon.

Soissons FC : Nogueira – Sauvage, Leye, Massini, Goulesque – Dokoula, Bionne – Letoffé, Lampenois, Flucher – Diaw.

Entrés en jeu : Bourbab, Saber, Boyer.

US Camon : Seznec – Petit, Kwinta, Delgove, Postel – Hede, Vasseur, Camara, Soyeux – Kabelu–Babia, Diaby

Entrés en jeu : Riegler, Chaari.




  • Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.

    Laisser un commentaire