FOOTBALL : L’Amiens SC reprend sa marche en avant

Quinze jours après le premier revers à la Licorne, contre Troyes, l’Amiens SC se déplaçait à Bourg-en-Bresse avec l’envie de rebondir et de relancer la machine. Mission réussie. Certes, la soirée n’a pas été parfaite sur tous les plans, notamment défensif, mais l’Amiens SC a délivré une prestation aboutie afin de signer un sixième succès cette saison, le quatrième à l’extérieur, contre Bourg-en-Bresse (2-4). Privé de Khaled Adenon, suspendu, Christophe Pélissier avait opté pour une charnière centrale composée de Jordan Lefort et Jean Calvé. Si le premier a commis une erreur de jugement en première mi-temps, le second a, pour sa part, involontairement offert le dernier but burgien en seconde période. Pour le reste, le technicien amiénois avait aligné son équipe type, tandis que Aboubakar Kamara était préféré à Jonathan Tinhan à la pointe de l’attaque.

Amiens démarre fort

Alors que l’on avait laissé des Amiénois plutôt amorphes avant la trêve internationale, les coéquipiers de Régis Gurtner entamaient la rencontre avec l’enthousiasme si caractéristique de leur bon début de saison. En s’appuyant sur des récupérations hautes et des projections rapides, les Samariens étouffaient leurs adversaires et ne tardaient pas à se montrer dangereux. Lancé en profondeur par Charrier, Kamara devançait la sortie de Julien Fabri avant de piquer du bout du pied le ballon au-dessus du portier burgien, mais sa tentative manquant de puissance était repoussée par un défenseur adverse (4e). C’est finalement sur coup de pied arrêté que l’Amiens SC trouvait la faille. A la suite d’un ballon mal capté par Fabri, Dibassy, opportuniste et en embuscade, poussait le ballon au fond des filets (0-1, 12e). 

Pris à froid, Bourg-en-Bresse réagissait dans la foulée d’une frappe en pivot de Begue, captée par Gurtner (14e). A l’instar de l’Amiens SC, les hommes de Della Maggiore profitaient d’une erreur individuelle pour revenir dans le match. Au duel avec Boussaha, Lefort, qui tentait de contourner son adversaire, se fit chiper le ballon dans les pieds par l’attaquant burgien qui ne se faisait alors guère prier pour ajuster le portier amiénois (1-1, 17e). Lancé sur un rythme soutenu, l’élan de cette première période se retrouvait freiné par la grave blessure de Fabri. Touché à l’épaule à la suite d’un duel aérien avec Dibassy, le gardien de Bourg-en-Bresse était contraint de sortir et de céder sa place à Callamand (37e). Décidé à tester le nouvel entrant, Bourgaud décrochait une frappe puissante dès 20 mètres, de peu au-dessus de la barre transversale (39e). Puis c’était autour de Begue de faire passer un frisson sur le but amiénois, mais son ballon piqué était repoussé sur sa ligne par Calvé (41e).

Tinhan, entrant et décisif 
asc-amiens-vs-tours-0353-leandre-leber-gazettesports
Auteur d’un doublé, Jonathan Tinhan porte son total personnel à sept réalisations.

Le deuxième acte reprenant sur un faux rythme, il fallait attendre l’heure de jeu et l’apparition sur la pelouse de Jonathan Tinhan pour voir l’Amiens SC repartir à l’abordage. Moins de cinq minutes après son entrée en jeu, le meilleur buteur amiénois reprenait, au premier poteau et avec réussite, un centre de El Hajjam pour redonner l’avantage à son équipe (1-2, 68e). Un avantage de courte durée puisque Bourg-en-Bresse finissait, une nouvelle fois, par égaliser cinq minutes plus tard. A la suite d’une remise involontaire de Jean Calvé, Del Castillo, seul à l’angle de la surface de réparation, envoyait un missile dans la lucarne gauche de Gurtner (2-2, 73e). Loin d’être sonnés par cette nouvelle égalisation, l’Amiens SC allait même finir le match pied au plancher. Bourgaud obtenait alors un corner en obligeant Callamand à détourner sa tentative sur coup franc qui prenait le chemin de la lucarne (77e). Sur la continuité de cette action, Soumah adressait un centre qui traversait une forêt de jambes dans la surface de réparation burgienne jusqu’à atterrir dans les pieds de Lefort qui, seul au second poteau, poussait le ballon dans le but vide (2-3, 78e). Le mot de la fin revenait logiquement à l’intenable Jonathan Tinhan, à la conclusion d’une percée pleine d’à-propos de Fofana (2-4, 86e).

Au terme d’une rencontre animée et ouverte, l’Amiens SC retrouve le chemin du succès et confirme son bon début de saison. Surtout, ce sixième succès permet aux hommes de Christophe Pélissier de compter 21 points après onze journées, soit la moitié du total nécessaire pour remplir le premier objectif du club, à savoir le maintien. Mais après un tel début de saison, la question qui se pose est désormais de savoir si les coéquipiers de Thomas Monconduit ne peuvent pas espérer et même miser sur un dénouement encore plus intéressant. En attendant, les Amiénois défieront le Red Star, à la Licorne, lors de la prochaine journée de championnat (12e journée de Ligue 2, lundi 24 octobre). Un match que l’Amiens SC pourrait aborder dans la peau du leader si le Stade Brestois ne l’emporte pas contre Strasbourg, ce samedi.

Romain PECHON

Bourg-en-Bresse – Amiens SC : 2-4 (1-1)

Arbitre M. Delpech

Buts : Boussaha (17e), Del Castillo (73e) pour Bourg-en-Bresse ; Dibassy (12e), Tinhan (68e, 86e), Lefort (78e) pour l’Amiens SC.

Avertissements : Digbeu (76e) pour Bourg-en-Bresse ; Fofana (58e), Charrier (85e) pour l’Amiens SC.

Bourg-en-Bresse : Fabri (Callamand 37e), Digbeu, Dikamona, Abdoulaye, N’Simba – Nirlo (cap), Damour, Berthomier (Hoggas 80e) – Del Castillo (Gamiette 73e), Bègue, Boussaha.

Remplaçants non utilisés : Ponroy, Martin.

Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Calvé, Lefort, Dibassy – Fofana, Monconduit – Bourgaud, Charrier (Ndombele 85e), Soumah (Ielsch 80e) – Kamara (Tinhan 64e).

Remplaçants non utilisés : Adiceam, Gope-Fenepej.

Entraîneur : Christophe Pélissier.




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.