FOOTBALL : Christophe Pelissier « Franchement, c’est un bon point »

Pour le compte d’un match en retard Domino’s Ligue 2, au Gazelec Ajaccio, la formation amiénoise est parvenue à ramener un nul et du coup, elle reste solide au commandement. Ce vendredi, elle reçoit Troyes à la Licorne (20 heures).

Revenant sur ce déplacement en Corse, Christophe Pelissier a déclaré:  « Les garçons n’ont rien lâché ».
Une fois de plus, les Amiénois ont démontré qu’ils savaient voyager et surtout rester solides en toutes circonstances.

Mardi à Ajaccio,  les équipiers de Thomas Monconduit  ont souffert au début de la rencontre ce qui était du reste prévu. Ensuite, dans le dernier quart d’heure et alors que Jordan Lefort s’était fait expulser par l’arbitre pour deux avertissements, les joueurs du Gazelec ont tout fait, dans un premier temps, pour égaliser ce qu’ils sont parvenus à réussir et ensuite tout faire pour forcer la décision ce qu’ils n’ont, pu réaliser.
Du coup, c’était l’égalité parfaite : nul et un expulsé de chaque côté.

Christophe Pelissier estimait que c’était un bon point ramené d’Ajaccio.
« Avant le match, nous aurions volontiers signé pour le point du match nul. C’est vrai que les circonstances nous permettent d’ouvrir le score alors qu’Ajaccio est réduit à dix. Ensuite, nous avons aussi un expulsé et le dernier quart d‘heure a vu Ajaccio mettre la pression.

« Ajaccio a égalisé suite à un coup de pied arrêté. Mais franchement, c’est un bon point que nous ramenons. Nous continuons à marquer des points et à avancer.

« Nous le savions, cela a été très dur. Le Gazelec nous a imposés un gros duel dans le match. Cela a été difficile pour ressortir le ballon mais il y a des matches comme celui-là où, si on ne peut le gagner, du moins, il ne faut pas le perdre. Il fallait être costaud. Nous l’avons été.

« Il ne faut pas faire la fine bouche. Venir ici à Ajaccio et ramener un point, oui je suis satisfait.

« Je le répète, c’était un match compliqué face à une équipe du Gazelec qui avait le couteau sous la gorge et se trouvait dans l’obligation de gagner. C’est vrai que Fofana a une occasion de tuer le match mais sur la fin, il y a un tir sur le poteau de Régis. Honnêtement, c’est un point qui me satisfait pleinement.

« Bravo aux garçons qui n’ont rien lâché. Maintenant, nous allons récupérer  pour la réception de Troyes ce vendredi. »

Ce mercredi matin, les joueurs qui étaient du voyage à Ajaccio ont retrouvé leurs équipiers restés à Amiens notamment Bourgaud et El Hajjam. Ce midi, ils seront réunis pour un repas en commun.

Rappelons  que ce vendredi contre Troyes, l’ASC sera privé de Lefort qui purgera son match automatique.

Le coup d’envoi sera donné par Christopher Sebire qui, le samedi 22 octobre, au cirque d’Amiens, tentera de devenir champion du monde de boxe tandis qu’un hommage sera rendu  à René Marsiglia, ancien entraineur d’Amiens, décédé cette semaine.

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.