La Picardie du football rejoint celle du Nord Pas de Calais

C’est fait. Près d’un demi-siècle plus tard, la Picardie du football a rendu l’âme pour rejoindre celle du Nord Pas de Calais et faire en sorte de devenir une grande Ligue des Hauts de France, dont le siège sera à Villeneuve d’Ascq, avec une antenne installée à Amiens.
L’ambiance ce samedi matin, dans la Bodega de la Licorne, n’était pas triste. Les dirigeants présents dont nombreux n’étaient pas présents le 7 mai 1967 et qui, avec le temps, ont intégré la Ligue de Picardie, ont surtout songé au futur.
Alors que le 7 mai 1967, deux districts s’étaient coalisés contre le  troisième, cette fois, les orateurs ont plutôt  calmé le jeu et surtout rappelé que les textes qui étaient adoptés, avaient été voulus à la fois par la Fédération française et le Ministère des Sports.
Du reste, le Ministre des Sports M. Braillard en personne, était venu un jour à Amiens, expliquer aux dirigeants des deux Ligues et des huit districts qu’ils devaient absolument se conformer à la volonté gouvernementale. Il avait  rappelé qu’il était hors de question de ne pas suivre les consignes du Gouvernement. Faute de quoi,  les subventions auraient été coupées. Il n’y avait pas de place pour les récalcitrants.

Une sorte de mariage de raison

« Il y a une véritable obligation de fusionner » a martelé Michel Gendre qui a évoqué le mot fusion- absorption, un mot qui ne lui fait pas peur  car …il n’y en pas d’autre et que c’est la Loi qui l’impose.
Alors, la Picardie est rentrée dans le rang sans chercher à se mettre en évidence.
On a donc célébré une sorte de mariage de raison. C’est ce qui a déplu par exemple à un ancien président de la Ligue, Lysian Mouquet qui ne s’était du reste pas gêné pour le déclarer à haute voix. Nous aurons l’occasion de revenir sur le discours de Jacques Liénard, secrétaire général de la Ligue et qui commentait son ultime rapport d’activité.
Le président Michel Gendre a été excellent dans ses interventions mais il nous a semblé que le plus clair de tous, a été Fernand Duchaussoy, président de la Ligue Nord-Pas de Calais, ancien président de la Fédération français et visiblement, homme fort de toute cette nouvelle région. Il a rappelé qu’il avait effectué une grosses partie de ses études à Amiens, qu’il avait joué en tant que gardien de but, au début des années 60 au SC Abbeville et qu’aujourd’hui, résidant à Berck, il met moins de temps, à venir à Amiens qu’à se rendre à Liévin ou Villeneuve d’Ascq.
« C’est un appel à la raison, a t-il dit.  Cela va dans le bon sens. En septembre dernier, nous avons appris que nous devrions fusionner. Ne jouons pas les pleureuses. Il faut maintenant se mettre au travail. Avançons dans la même  direction, vers l’avenir. C’est une union de proximité au service des clubs. »
Au cours de cette assemblée générale, Fernand Duchaussoy et Michel Gendre ont rappelé qu’il n’y aurait aucun licenciement dans le personnel des deux Ligues. Ce qui ne veut pas dire que certains ne pourraient pas changer d’affectation. D’autre part, à l’exception du championnat féminin  Hauts de France qui démarre dès cette saison, il faudra attendre la saison 2018-2019 pour mettre en place les championnats régionaux  seniors et jeunes.   Mais la Ligue des Hauts de France verra le jour le 21 janvier 2017 et dès lors, les nouveaux dirigeants élus lors de la prochaine assemblée générale constitutive auront tout le temps pour prendre leurs marques et se mettre au travail.
Ayons donc confiance. La Ligue des Hauts de France est entrée dans l’ère moderne : témoins les différents votes qui se sont déroulés avec une vitesse remarquable et sans aucune contestation. Chaque dirigeant de club a reçu un boitier et il pouvait dès lors s’exprimer par un vote électronique. C’est ainsi que le projet de fusion a reçu un agrément total de 91,73%. Ce qui a amené cette conclusion de Michel Gendre : « Nous sommes quasiment dans une République  bananière ».

Notre photo : De gauche à droite, Fernand Duchaussoy, Jacques Liénard et Michel Gendre. Au cours de cette A.G. Jacques Liénard a en effet été honoré par la Ligue.

Lionel HERBET

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.