Les deux hommes que tout oppose, ont chacun leur personnalité

Il a un certain cran Bernard Bourreau, le sélectionneur de l’équipe de France de cyclisme. En effet, pour les championnats du monde sur route qui auront lieu le 16 octobre sur un circuit très plat à Doha, il a retenu deux sprinters de talent Arnaud Demare et Nacer Bouhanni. Soit deux anciens équipiers à la Française des Jeux mais devenus désormais rivaux.
Demare et Bouhanni sont incontestablement les meilleurs sprinters en France (avec Coquard) et au niveau mondial, ils ne sont pas très loin des meilleurs. Ils auront donc une grosse chance de bien faire à Doha mais à la condition qu’ils s’entendent, qu’ils ne pensent qu’au maillot tricolore et non à leur personne.
Ce  sera loin d’être évident car les deux hommes que tout oppose, ont chacun leur personnalité.
Il va falloir que Bernard Bourreau fasse preuve de persuasion, qu’il use d’un langage approprié. Réunir Bouhanni et Demare en laissant Bryan Coquard à la maison est un réel risque. Mais les deux hommes sont assez intelligents pour faire en sorte que la cohabitation, pour cette unique course, se passe bien.
Jadis, dans un championnat du monde, le sélectionneur avait réuni Jacques Anquetil et Raymond Poulidor sous le même maillot de l’équipe de France. Les deux hommes divisaient alors la France en deux et il fallait un certain courage ou une dose d’inconscience  pour les réunir, une seule fois dans l’année alors qu’ils se livraient une lutte sans merci les autres jours. On sait ce qu’il en advint puisque Anquetil fit tout pour faire perdre Poulidor et il préféra que ce soit un étranger qui l’emporte, en l’occurrence l’Allemand Rudy Altig, équipier de Jacques Anquetil.
Fasse  que ce genre de situation ne se reproduise pas. Mais répétons le, Nacer Bouhanni et Arnaud Demare sont suffisamment intelligents pour faire en sorte que l’intérêt de l’équipe de France passe avant tout.

Notre photo : C’était voici un mois au départ du critérium d’Amiens.  L’entraineur de l’Amiens SC Christophe Pélisser se trouve entre Arnaud Demare et Bryan Coquard. Le premier ira à Doha, pas le deuxième.

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire