FOOTBALL : Aboubakar Kamara, le dynamiteur des défenses

Vendredi dernier, à Orléans, en inscrivant les deux buts de son équipe, Aboubakar  Kamara s’est montré un vrai puncheur mais aussi intelligent sur le terrain.

En général, Christophe Pelissier n’aime pas évoquer la performance d’un de ses joueurs, fut-il l’auteur d’une sacrée performance comme celle d’Aboubakar Kamara. Ce phénomène, auteur de deux buts, de plusieurs occasions ratées d’un rien et ayant amené l’expulsion d’un adversaire, coupable de l’avoir séché violemment, en fin de rencontre.

« Je ne retiens jamais la performance individuelle. Aboubakar a été dans le collectif. Il a fait une très bonne performance », souligne simplement l’entraineur amiénois.

Quant à l’intéressé, héros de la rencontre, il a pris son temps pour récupérer dans le vestiaire et crier sa joie, prendre sa douche, se pomponner et venir devant les journalistes. Avec sur le crâne une casquette encore différente de celle de mardi dernier contre Valenciennes. Et avec un large sourire qui en disait long sur la qualité de son match.

Aboubakar Kamara est imprévisible en dehors et sur le terrain. Ses adversaires ne savent jamais comment le prendre et l’empêcher de les passer balle au pied. Car le gaillard va vite, très vite sur un terrain. Il est capable de jaillir devant le gardien et lui chiper in-extrémis le ballon comme il l’a fait sur le deuxième but..

« C’est une très belle victoire. Nous avons gagné et nous avons encore un match en retard. Le foot se joue parfois à peu de choses. Le coach a fait un turn-over et cela a encore marché. Les remplaçants amènent toujours quelque chose. Cela prouve que tout le monde est responsable et concerné.

« C’est le football que nous savons jouer. Nous avons gardé notre identité du National au niveau du physique et nous y avons rajouté notre touche perso et de la technique.  Cela marche bien. Notre groupe est bien soudé.

« Quand on ne s’intéresse pas au foot, on peut dire que nous avons un classement incroyable. Mais quand on regarde les matches que nous réussissons, je pense que nous ne déméritons pas. Nous avons les capacités de faire du beau jeu et gagner des matches.

« Est-ce que cela va durer ? Je l’espère. Je ne suis pas devin. Je laisse cela à DIEU.

« Aujourd’hui, j’ai marqué deux buts . Je sais que ma famille a regardé le match et je lui fais un petit coucou. Quand je marque, je n’y crois pas et je pense que je vis un rêve. J’en suis à trois et j’espère qu’on va continuer. J’aurais même pu marquer un troisième but.

« Oui, je suis heureux. Je ne me prends pas la tête. Je m’entraine dur tous les jours. Et cela paie. »

Voilà tout simplement le secret de la réussite d’Aboubakar Kamara.

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.