HANDBALL : Un nul et une blessure pour Amiens

Samedi soir l’Amiens Picardie Hand a fait son premier match nul de la saison 26 / 26 contre Gonfreville pour la troisième journée de Nationale 1. Malgré tout, les amiénois restent leaders du classement au Goal Average.

Ce n’est pas une victoire, mais il y a du positif : L’APH n’a pas perdu ce match comme celui de préparation face aux normands : 29 / 25 le 26 août dernier. Et puis il y a ce point gagné au classement.
Cependant, notons le côté négatif de ce match : la blessure au nez de Yuriy Petrenko, transféré aux urgences. C’est la première blessure de la saison : « Il était décisif en première période. Ce n’était pas évident de rentrer dans la partie pour les remplaçants puisque par rapport à ses performances j’avais décidé de ne pas le sortir. » rapporte  l’entraîneur Tarik Hayatoune. Pour l’instant, impossible de dire combien de temps ce joueur sera indisponible.

Les amiénois dominaient le match pendant la première mi-temps, la terminant à leur avantage 12 à 17. Mais les normands se sont bien ressaisis après la pause : ils reviennent vite à hauteur des amiénois. A la 34ème minute le score est de 16-17, un but d’avance seulement pour les guerriers rouges. Même si Amiens garde un ou deux buts d’avance, ce ne sera pas suffisant pour remporter le match. Ils n’arriveront pas à prendre autant d’écart qu’en première période.

C’est dans les dix dernières minutes que Gonfreville arrache le match nul. À la 49ème, Joscelyn Pitocco inscrit le 22ème but : égalisateur, le tournant du match. En même temps, Simon Vannihuse prend 2 minutes de pénalités. Cette infériorité n’arrange pas les affaires… parmi les cinq pénalités amiénoises, trois sont encaissées dans ces 10 dernières minutes. Les deux autres sont pour Julien Richard, le capitaine, et Claude Marcel Tchinda.
« Romain Le Balch [lors d’un pénalty à la 57ème] a sorti le ballon décisif du match. Si il ne l’avait pas arrêté ça aurait été plus dur. Son arrêt nous a permis de rester dans le match mentalement. » revient le coach sur les dernières actions.

Juste après ce penalty, Amiens arrache cette l’égalisation finale grâce à un but de Clément Bonin. Les amiénois laisse filer de peu la victoire. Grégory Thévenot a bien sauvé la mise en réalisant 11 arrêts samedi soir contre 9 pour son homologue normand Damien Bunel. Clément Bonin, avec 8 buts sur 12 tirs, dont un jet de 7 m est le meilleur buteur du match.

Amiens reste leader et retentera de l’emporter samedi prochain contre Boulogne Billancourt à 20 heures. « Il faut regarder les autres résultats, nous sommes rassurés, nous sommes dans la course, plutôt bien installés. Les performances sont plutôt correctes, il faut continuer : c’est une bonne dynamique.»

Francis LÉTOCART




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.