Christopher Sebire déjà au poids

La grande date approche peu à peu et au sein d’une petite cellule composée de Jérôme Fouache et de quelques amis d’Amiens,  c’est évidemment une période intense. Car ce n’est pas tous les jours qu’Amiens va accueillir un combat comptant pour un titre mondial.
Ce sera même la première fois que la capitale picarde sera  le cadre d’un tel combat avec un enjeu mondial.

Le samedi 22 octobre, dans le cadre mythique du cirque Jules Verne, le boxeur du club d’Amiens Christopher Sebire va s’attaquer à l’Argentin Martin Antonio Coggi pour la couronne WBF des super-légers.
Le protégé de Jérôme Fouache réside, nous l’avons souvent répété, à Rouen. Il travaille en équipe et par exemple, la semaine prochaine, il sera d’après-midi.

C’est pourquoi, quand il vient s’entrainer dans la salle de la Veillère, il vient le matin, repart ensuite à Rouen pour travailler. La boxe professionnelle ne nourrit pas son homme, on le sait depuis longtemps.
Sebire s’entraine aussi sur place à Rouen et ce week-end, il quitte sa ville et va se préparer dans un lieu tenu secret. Lundi matin, en principe, il devrait être à la salle de la Veillère. Christopher est déjà bien au point. « C’est vrai qu’en ce moment, je suis un peu fatigué en raison de l’entrainement et de mon travail, nous signale Christopher. Ma satisfaction est que je viens d’atteindre mon poids de forme et nous sommes pourtant à cinq semaines du combat ».

Le problème maintenant réside dans le fait qu’il faudra désormais faire en sorte de s’entrainer et de garder ce poids de forme jusqu’au 22 octobre.

Ajoutons aussi que Christopher Sebire donnera le coup d’envoi du match Amiens SC-Troyes à la Licorne le vendredi 30 septembre et qu’il a aussi été invité à faire la même opération par le club de l’ Amiens Picardie Handball.

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire