Jean Calvé possède un pied droit magique

Dans le championnat de France CFA 2 samedi au stade Moulonguet, dans le match qui opposait la réserve amiénoise à Feignies-Aulnoye, le défenseur latéral Jean Calvé a été incontestablement, le héros de du jour.

On peut même affirmer que s’il n’avait pas figuré au sein de la formation amiénoise, est-ce que franchement, l’ASC (B) se serait imposé face à Feignies-Aulnoye ? L’honnêteté la plus sportive nous autorise à répondre non, tant l’ancien professionnel du Stade Malherbe de Caen, a marqué de son empreinte, cette fin de rencontre. A lui seul, il a fait pencher la balance en faveur de son équipe, grâce à deux coups francs, qu’on peut qualifier de somptueux. Il y a bien longtemps que nous n’avions pas assisté à ce genre de scénario.

En l’espace de quelques minutes, Jean Calvé a redonné l’espoir à son équipe. Celle-ci fut menée à deux reprises. D’abord, Jean Calvé a redonné l’espoir en égalisant à 1-1  puis  dans ce qui fut la dernière action du match, il a délivré tout une équipe et pas seulement. Il fallait voir la joie de tous les Amiénois, joueurs et membres du staff  effectuant une véritable sarabande, tandis que les Nordistes revenaient au vestiaire très tristes et la tête dans les chaussures.

03-09-16-football-cfa-asc-Aulnoye-Feignies 005-gazettesports-roland-sauval
Crédit photo : Roland Sauval-Gazettesports

Pour Jean Calvé qui disputait avec la réserve amiénoise son troisième match (les deux premiers avaient été amicaux) devenait ainsi le héros du match.

Un statut qu’il assumait avec discrétion et en silence. Et pourtant, marquer ne lui est pas très familier puisque, c’était justement à Caen voici près de deux ans, qu’il n’avait plus goûté les joies du buteur.  Lui le défenseur droit remarqué samedi plus comme le buteur providentiel que le défenseur qu’il a été de façon irréprochable du reste.

Après le match, Jean Calvé restait d’une rare modestie :

« D’abord, nous avons eu le mérite de croire en nos chances jusqu’au bout. Mais cela n’a pas été un match facile. Nous sommes revenus à deux reprises et nous avons fini par l’emporter. Cela prouve que même mené deux fois, personne n’a lâché. Tout le monde s’est donné à fond et au-delà de mes deux réussites, l’essentiel est que nous sommes parvenus à gagner ce match. Un coup franc, ce n’est jamais simple. Il ne suffit pas de tirer fort mais avant tout de bien placer le ballon. Aujourd’hui, cela m’a souri  mais je reconnais que j’ai eu de la réussite. Sur le deuxième but, l’arbitre me dit que c’est la dernière action du match. J’ai essayé de faire au mieux et le ballon est entré. Tant mieux d’autant que cela donné la première victoire de la saison. Maintenant, il faut encore travailler car il y a beaucoup de choses à améliorer sur le  terrain. »

Nul doute que très prochainement, Jean Calvé va intégrer l’équipe professionnelle.

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.