Rêvons un peu

Et si Tony YOKA rencontrait Johann DUHAUPAS ?

Cela fait partie des fantasmes. Une sorte de rêve dont on n’est pas certain qu’il puisse, un jour, se réaliser.

Les deniers Jeux Olympiques ont fait chavirer le cœur des amoureux de la boxe. Tony YOKA a  ému toute la France sportive et pas seulement parce que sa compagne Estelle MOSSELY, est devenue également, championne olympique.

Tony YOKA est le deuxième Français champion olympique, seize ans après Brahim ASLOUM. Mais YOKA est un poids lourds (à Rio il boxait même en super-lourds). On ne répètera jamais assez que la catégorie des lourds, c’est la catégorie reine dans la boxe et ce depuis la nuit des temps.

Or la France peut compter sur les doigts d’une main ses grands champions à commencer par le grand Georges Carpentier, champion du monde des mi-lourds mais qui échoua ensuite pour la conquête des lourds contre Jack Dempsey, en juillet 1921. Par la suite des garçons  comme Jean Marc Mormeck, Lucien Rodriguez ont échoué. Tony YOKA qui a été sacré champion du monde des super lourds au début de l’année, s’inscrit d’ores et déjà, dans la lignée des grands poids lourds français de tous les temps.

Prochainement, Tony Yoka va passer professionnel. Il est évident que sa carrière devra être bien menée et bien gérée car il s’agit d’un véritable filon. Dans un premier temps, il lui faudra se débarrasser de boxeurs nettement inférieurs.

Histoire de le faire progresser, le temps aussi qu’il apprenne vraiment son métier (cela devrait aller vite)  car la boxe amateur n’a rien de comparable avec la boxe professionnelle.

Actuellement, il faut le reconnaitre, les grands poids lourds ne courent pas les rues en France mais on sait qu’ensuite, mieux vaut que les meilleurs ne s’affrontent pas tout de suite. Et nous en arrivons à notre rêve… insensé.

Oui, pourquoi pas un choc entre Tony YOKA  et Johan Duhaupas. D’un côté, le meilleur lourd amateur au plan mondial et de l’autre l’un des meilleurs européens et même mondiaux. Un Duhaupas habitué aux confrontations très dures et surtout plus longues que chez les amateurs. Maintenant, plantons le décor. Il est évident que ce combat, s’il a lieu un jour, devra se dérouler sur une distance qui convienne aux deux boxeurs. Soit 10 rounds.

Aujourd’hui, Yoka est habitué au 3×3 alors que Duhaupas peut aller jusqu’aux 12X3. Enfin, et c’est le nœud du problème, aujourd’hui, quel serait l’organisateur, capable de mettre sur la table, beaucoup d’euros en sachant qu’il faudrait aussi des combats d’encadrement. Sans oublier aussi la présence d’une chaine de télé faute de quoi ce beau projet tomberait à l’eau.

Honnêtement, ce combat franco-français dans les poids lourds, c’est du jamais vu. C’est ce qui le rend excitant et passionnant. Si Yoka va progresser à pas de géant et confirmer chez les pros qu’il est un grand champion et si Duhaupas sera encore en activité, on peut penser que ce choc au sommet pourrait avoir lieu dans deux ans.

Le rêve sera alors devenu réalité…

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.