J O de Rio : Les quartiers, une mine de talents sportifs

 C’est la soeur de Sarah Ourahmoune, médaillée d’argent aux J O de Rio dans la catégorie des – 51kg qui dit au micro d’une grande radio nationale:

« Dans les quartiers, il y a des talents mais il faut des moyens ».

Tout est résumé dans cette phrase.

Que ce soit à Aubervilliers, la ville dans laquelle Sarah a construit sa brillante carrière jalonnée de 265 combats ou à .. Amiens.

Dans cette ville d’Aubervilliers mais aussi à Amiens, il y a des jeunes pétris de talent mais qui parfois, sont livrés à eux mêmes.

Dans ces villes, il y a aussi des éducateurs, des formateurs, des gens qui se dévouent corps et âmes pour dans un premier temps, dénicher un talent et ensuite le faire travailler afin de l’amener au sommet.

Le sommet, ce sont évidemment les Jeux Olympiques.

Tout jeune sportif a pensé qu’un jour, il monterait sur un podium olympique.

La boxe française vient de renaître et tous ceux qui sont montés sur le podium, garçons et filles, sont issus des quartiers. Ces quartiers que parfois, certains, ont tendance à snober.

Ces médaillés sont de véritables symboles et font, justement, la fierté de ces quartiers.

Pour prendre le cas d’Amiens,  nous donnerons deux exemples qui concernent la boxe française mais aussi anglaise: la saga des frères Oudji à Etouvie et cet éducateur hors pair qu’est Ben Miloudi à Amiens Nord. Sans oublier Jérome Fouache qui à la Veillère, reçoit chaque année des jeunes venus apprendre les rudiments de la boxe.

La Boxe reste aujourd’hui une véritable Ecole de la vie.

Estelle ou Sarah sont désormais armées pour réussir dans la vie.

Sur le podium, elles ont remercié ceux qui leur ont permis d’arriver là où elles sont aujourd’hui. Elles ne sont pas ingrates.

Les quartiers recèlent depuis longtemps des trésors mais là encore, il faut que les éducateurs aient les moyens de travailler et de réussir dans leur entreprise. Les collectivités ne comprennent pas toujours et c’est bien dommage.

Les Oudji, Ben Miloudi, Fouache et nous en oublions  sont des personnes qui ont fait la réputation des quartiers. Il ne faudra jamais l’oublier.

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.