J.O : Aux Jeux Olympiques, l’âge n’a pas d’importance

0
25

Aux Jeux Olympiques, l’âge n’a pas d’importance

Pas de médaille dans la journée de mercredi et c’est de nouveau la morosité et le désenchantement dans le camp français. Mais n’oublions jamais que des médailles çà ne se décrète pas et que cela se gagne sur le terrain.

Tous les quatre ans, la France en général se réveille et devient sportive, le plus souvent dans son fauteuil.

Alors des concours sont organisés ici et là, à commencer par les grands médias parisiens dont le dernier en date est le suivant: la France aura-t-elle 40 médailles à Rio? A 85%, les Français répondent de façon négative.

Cette journée de mercredi nous a, une fois encore, appris que dans le sport de haut niveau, l’âge ne compte pas. C’est souvent le mental qui fait la différence.

Ainsi, avons nous retenu deux cas opposés et qui ont permis à un nageur australien Kyle Chalmers d’être à 18 ans, le plus jeune champion olympique du 100m et de l’autre, le Suisse Fabian Cancellara qui, à 35 ans, peut mettre un point final à sa belle carrière en remportant la médaille d’or dans le contre la montre en cyclisme.

Dans cette dernière discipline que ce soit chez les messieurs que chez les dames, les Français ont été inexistants.

Peut-être aurait-il fallu sélectionner Jeannie Longo?

Alors puisqu’il n’y a pas de médaille française, la presse se déchaine sur la crise qui secoue la natation française et le tennis. La natation avait pris l’habitude de briller depuis dix ans mais elle vient de redescendre très bas. Les déclarations de toutes sortes ont fusé. Alain Bernard au micro d’une grande télé a parlé d’amateurisme au sein de la Fédération française par ailleurs bien muette.

Cette crise, à franchement parler, nous l’avions vu venir. Bien souvent avec nos confrères régionaux, nous avions évoqué le sujet.

Voici quelques semaines, l’Equipe 21 avait réalisé un remarquable reportage sur la saga du relais français. On s’est aperçu qu’en dépit des succès, ce n’était pas le grand amour entre les nageurs plus particulièrement marseillais ou niçois et les officiels et le staff tricolore. Peu à peu, les langues se déliaient mais cette fois, trop, c’en est trop. Le vase a débordé. Si Manaudou n’est pas champion olympique, la FFN ne s’en remettra pas et va exploser.

N’empêche que la France peut dire Merci à deux disciplines guère médiatisées en temps ordinaire : les sports équestres et le canoë-kayak.

A chaque fois, ces médaillés d’or sont des smicards dans leur sport. Et dans quelques semaines, ils redeviendront des sportifs modestes et anonymes.

Lionel HERBET




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.