Julien Ielsch : « Je ne voyais plus du coté droit »

Après le match Amiens- Reims, le défenseur de l’ASC et ancien Rémois Julien Ielsch estime que l’équipe a fait « un match cohérent »

S’il n’existait pas, il faudrait l‘inventer. Julien Ielsch est intarissable dès lors qu’il a un micro et des stylos devant lui. Mais au-delà  de ses analyses techniques qui sont excellentes, le gaillard parvient toujours à trouver la bonne formule pour dérider son auditoire.

Dans ce match qu’il n’a pas terminé puisqu’il a été ko à la suite d’un contact avec un adversaire, Julien tenait quand même à relativiser cet accident. Des chocs, il en a connus dans sa carrière et il en connaitra encore. Il est habitué à se retrouver le plus souvent au sol.  Julien Ielsch n’est pas une armoire à glace. Sur le terrain, il utilise son expérience et son sens tactique.

N’empêche qu’il a vraiment «  trinqué » lundi soir.

«  Je ne voyais pas du côté droit sur le moment mais cela va beaucoup mieux après le match ».

« Il nous manque 42 points pour nous maintenir »

Et d’analyser ensuite la rencontre.

« Oui, nous pouvons avoir des regrets mais je pense que nous avons fait un match cohérent qui aurait pu se terminer par une victoire. Je note que nous sommes revenus au score. Nous n’avons rien lâché. Nous avons fait preuve de maitrise. Les deux buts marqués sont à mon avis des buts gag.

Nous avons pris aussi du plaisir. Il y avait chez nous, plusieurs joueurs qui faisaient  leur baptême en L2.  Maintenant, le championnat est bien lancé. Face à l’équipe qui a le plus gros budget, nous avons montré que nous pouvions rivaliser mais il ne faut surtout pas s’enflammer et il faut continuer à travailler. »

Et Julien avec le sourire reprend une formule chère à Guy Roux : « Il ne  nous manque plus que 42 points pour nous maintenir »

Lionel Herbet

 




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.