Léo, un jeune en or !

L’ASPTT Cyclisme peut être fier de son seul jeune du club, Léo Duval, car cette année il aura enchaîné tous les titres possibles. Champion de Somme puis Champion de Picardie, c’est le 15 juillet qu’il fut ensuite sacré Champion de France cadet UFOLEP à Rochechouard (87).

En 3 ans déjà Champion

Léo a débuté le cyclisme depuis seulement 3 ans. Il est licencié UFOLEP à l’ASPTT cyclisme et licencié fédéral à l’EC Abbevilloise.  «  A 15 ans, Léo à déjà un gros potentiel… En à peine 3 ans de pratique nous pouvons déjà voir qu’il peut être un bon coursier », nous confie le Président de l’ASPTT Cyclisme, Daniel Pinchon.

Un parcours difficile et apprécié

Léo, très humble, est surpris d’avoir enchaîné ces 3 titres. « Je voudrais remercier mes parents pour m’avoir soutenu sur place lors des Championnats de France, c’était ma première participation. » Avec de belles performances réalisées en début d’année (avril 2016), Léo s’est fait repérer par un entraîneur d’un club extérieur. Une première pour lui qui n’avait pas encore connu le coaching. « Grace à son programme d’entrainement, ses retours… j’ai vite progressé », déclare Léo.

03161fd2-5052-4522-8442-60cf08b1cb1a
Léo Duval, vainqueur à Rochechouard. Crédit photo : ASPTT

Une roue d’avance…

Le jeune cycliste était en vacances avec ses parents lorsqu’il prenait la route en direction de Rochechouard. Arrivé la veille, il avait le trajet dans les jambes. Seul un entrainement de repérage lui aura suffi pour sentir le parcours car Léo aime les parcours difficiles avec des bosses. « Je me suis ensuite concentré, je me sentais prêt. J’étais calme ».

79d6a056-9eca-4ebf-8d83-2b0da62bf298
Crédit photo : ASPTT

« Pendant la course, j’étais ‘bien’ pendant les premiers tours. J’observais mes adversaires ». Adversaires qu’il n’avait jamais pu rencontrer, du fait de sa première participation.  » Dans les premières bosses j’étais bien, seul un coureur a réussi à prendre ma roue mais ensuite il n’a pas réussi à me suivre. J’étais seul ensuite.
Au début du dernier tour, deux coureurs me rattrapent. A la dernière bosse, vers l’arrivée, un coureur commence à lâcher et je finis avec le second en sprint. Je franchis la ligne d’arrivée avec une seule roue d’avance ».


Avant cette course, Léo ne visait pourtant pas le titre mais « juste » un podium. « Je n’y croyais pas trop. A l’arrivée j’ai levé la main mais j’avais beaucoup de mal à le réaliser ».

Une saison finie en apothéose pour Léo et l’ASPTT. L’année prochaine, il passera dans la catégorie junior et souhaiterait concourir davantage en fédéral dans une autre équipe… Affaire à suivre !
Jusqu’à fin septembre (fin de saison), le jeune cycliste empruntera les routes de la région pour d’autres courses.

Léo Duval, un nom à retenir !

Flora Bove




  • Laisser un commentaire