Le château a un nouveau roi !

Antoine Dubreucq a trouvé son maitre à Picquigny

Après six années de domination outrageante, Antoine Dubreucq s’est incliné mercredi soir, dans la course du château de Picquigny.

Une épreuve terriblement exigeante mais aussi  fascinante car les coureurs appréhendent de la disputer et quand ils l’ont terminée, ils ne demandent qu’une chose: y revenir.

Antoine Dubreucq a subi la loi d’un plus jeune que  lui Menad Lamrani, véritable révélation du cross country cet hiver. Il a en effet remporté le titre de champion de la Somme en espoirs et il a prouvé de grosses qualités. Sa jeunesse et surtout sa fraicheur ont fait la loi au détriment d’un Antoine Dubreucq, émoussé et  qui a  payé les efforts consentis ces dernières années dans toutes sortes de courses plus ou moins importantes mais qui ont lui permis de se forger une certaine réputation.

«  »Jamais je n’avais  couru ce genre d’épreuve, a signalé le vainqueur Menad Lamrani. Par rapport au cross, cela change beaucoup. Je connais bien Antoine Dubreucq. Je suis très content de l’avoir battu. Je reviendrai l’an prochain ».

Il se savait diminué

Antoine Dubreucq n’était pas trop déçu car il se savait diminué.

« Je suis fatigué. Dernièrement, j’ai fait un trail de 46km qui s’est mal passé. Je n’avais pas les jambes. Quand on n’est pas dedans, on ne peut pas gagner. L’an prochain,  je vais revenir car croyez moi, je ne vais pas rester sur une défaite. On ne peut pas toujours être  en forme. Il est possible aussi que ces dernières années, je n’avais pas les adversaires de mon niveau ».

Abattu, Antoine Dubreucq va se reposer puis se préparer pour le championnat de France des 100km qui aura lieu à Amiens.

« Je vais vous dire, cela fait du bien d’être battu et je vais rebondir ». Il a fallu attendre une minute et demie pour voir arriver le troisième Samuel Flament de Corbie andis que chez les féminines, la victoire est revenue à Saliha Rarbi.

course picquigny femme_redimensionner

Cette course du château de Picquigny a été épargnée pâr la pluie et a vu 253 coureurs au départ.

Des inconnus pour la plupart mais aussi quelques vedettes d’autres disciplines comme l’entraineur de l’ A C Amiens Azzouz Hamdane. Sans oublier certains coureurs venus d’Allemagne, Pologne, Argentine ce qui nous autorise à conclure que la course du château de Picquigny gagne peu à peu ses galons internationaux. Le classement: 1. Menad Lamrani (Amiens UC), 31’26s; 2. Antoine Dubreucq Val de Somme) 31mn43s, 3. Samuel Flament (Corbie RC) 32mn55s, 4. Fabien Lheureux (Val de Somme) 34mn28s, 5. Antoine Lebecque ‘NL)34mn42s etc..

Féminines: 1. Saliha Rarbi (Val de Somme) 30mn29s, 2. Noemie Jamois (FreeRun), 3. Severine Beranger (Camon ) etc.

Photos: les trois premiers de l’épreuve  des messieurs.

-Saliha Rarbi qui s’est imposée chez les féminines.

 

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.