Louiz donne de la voix

Sportive dans l’âme, elle évolua notamment sous le maillot de l’ESC Longueau Football puis du RC Amiens rugby, l’amiénoise se défini aujourd’hui un autre but. Se faire entendre dans un monde artistique où elle semble avoir trouvé sa voie. Incontestablement. Rencontre avec une demoiselle attachante.

Il aura finalement suffit d’un essai (transformé) sur la scène de Saint-André à Abbeville « en 2010 » pour que Louiz ne se découvre une nouvelle voie. Entre de plein pied dans un univers artistique où cette amiénoise de 23 ans – par ailleurs joueuse de football puis de rugby « sous le maillot du RC Amiens » – n’a pas mis bien longtemps pour enchanter le public. Par des compositions personnelles notamment où l’intéressée s’exprime sans langue de bois, privilégiant cependant « celle française et espagnole ». Un registre « folk poétique engagé » où plus personne ne semble vouloir faire la sourde oreille.

« C’est une agréable surprise » murmure celle qui admets avoir fait ses gammes loin des regards, « en catimini, dans sa chambre ». Une autodidacte dont le rêve de petite fille devient aujourd’hui une réalité.

Subtil mélange entre l’ardeur fragile du coquelicot à l’homochromie du caméléon, Louiz dissimule derrière cette « apparence de brigand » l’insouciance d’une artiste en devenir. Au grand cœur également… Autre trait de la personnalité de cette demoiselle dont la plume (parfois au vitriol) ne laisse jamais indifférent. Notamment lorsqu’elle s’attaque, s’investi pour la cause animale et autres imperfections de la société. Se montre aussi sur la toile ou en prêtant son concours à d’autres.

En concert à Abbeville le 13 juillet, à Amiens le 23

Doucement mais sûrement, cette attachante amiénoise a su se révéler, s’amender depuis une belle entrée en matière au tremplin musical d’Esmery-Hallon en 2014. Premier coup d’éclat pour Louiz qui depuis collectionne les bonnes notes. Sur diverses planches du Grand Nord où elle n’a cessé de se faire un nom. Enthousiasme réaffirmé lors d’une sélection nationale du « Vocal Tour » qui lui ouvrait grande les portes du dispositif « Puls’action ». Et dont le précieux … coup de pouce lui offrira l’opportunité de traduire sa passion via « Remise en question, une création déclinée en six titres et un CD vendu à plus de 200 exemplaires ».

Légitime satisfaction pour celle qui toutefois n’entends s’arrêter en si bon chemin. A pied d’œuvre, brillamment de surcroît, au Picardie Mouv, à la Lune des Pirates, durant le Printemps du Rock mais aussi au Cirque, Louiz s’affirme bel et bien comme une valeur montante. D’autant que sa récente association avec Etienne Boilly, guitariste averti demeure à l’origine de « nouveaux projets ». Des « paris fous » que cette dynamique demoiselle aimerait, désire concrétiser.

027a3c38-fa71-4004-9ef3-9be09cf64308
Crédit photo Barbichette : Christophe Dupont

Un rêve conditionné à une… plate-forme participative

Si l’un est déjà en bonne voie, la tournée estivale intitulée « Perspectiv’Tour » débutée voici quelques jours enregistre un franc succès, le second « repose sur l’investissement des uns et des autres via une plate-forme participative et sécurisée » résume Louiz. Un appel à la mobilisation que cette attachante demoiselle n’évoque qu’à demi mots, avec beaucoup de retenue, par pudeur et respect de son public.

« C’est une démarche particulière mais nécessaire pour que notre deuxième opus voit le jour. Si malheureusement, nous ne parvenons pas à collecter les fonds avant le 21 juillet, ce rêve de figurer à nouveau dans les bacs restera une pure illusion » précise-t-elle d’une voix teintée d’une émotion habilement dissimulée.

Déterminée à ne « jamais baisser les bras » – une farouche volonté qu’elle a d’ailleurs toujours affirmée notamment crampons aux pieds – l’amiénoise compte cependant sur un élan de solidarité, un engouement populaire. « Nous y sommes presque. Encore un petit effort » clame haut et fort, avec ce ton espiègle qui cache toutefois un talent naissant dont il convient d’apporter son soutien.

  • Perspectiv’Tour

Pour sa première tournée, Louiz se produira à Abbeville, Cesaria’s, 25 avenue de la Gare le 13 juillet – Calais (17 juillet) – Lille (20 juillet) – Saint-Quentin (21 juillet) et Amiens (23 juillet)

Plus d’info : Pour apporter sa contribution au projet de nouveau CD : www.kisskissbankbank.com

Fabrice BINIEK




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.