Christophe Pélissier pense à sa charnière centrale

Après le match amical vendredi à Roye contre Chambly (2-1), Christophe Pélissier se montre  satisfait globalement. Mais d’ores et déjà, il pense au championnat de L2 avec le souci de trouver la bonne formule pour sa défense centrale, sachant qu’Adenon sera suspendu et que Fontaine ne sera surement pas rétabli.

Ne demandez pas à l’entraineur de l’ASC Christophe Pélissier de tirer des enseignements définitifs au terme de la rencontre amicale, remportée vendredi à Roye face à Chambly 2-1. Une équipe de Chambly qui s’est bien renforcée et qui n’a pas encore terminé son recrutement puisque des noms circulent, et pas les moindres, pour venir renforcer la formation de l’Oise.

Christophe Pélissier a procédé à certains essais car il sait que pour le premier match contre Reims, il sera privé de Khaled Adenon, suspendu et peut-être de Matthieu Fontaine qui se remet doucement après son opération. Il a donc essayé le jeune Djessine Seba qui continue sa progression mais s’en voulait un peu sur le but de Chambly.

Autre essai celui de Guy N’Gosso dans l’axe. « Quand il faut dépanner, je suis là » souligne l’ancien Angevin, auteur d’une mi-temps sobre et sans faute.

« C’était prévu car au terme des deux premières semaines d’entrainement, des deux premiers matches amicaux, tout le monde a la même charge de travail, indique l’entraîneur amiénois. Nous nous étions aussi entraînés ce vendredi matin et c’est normal que nous ne puisions pas dans l’organisme. Pour moi, il s’est agi d’une deuxième séance avec bien sur, opposition.
J’ai trouvé que dans les enchaînements, nous avions été intéressants et dans les attitudes notamment quand le ballon était perdu. Je suis satisfait. Quant aux essais, il faut réfléchir à différentes combinaisons et les matches amicaux sont faits pour cela
Maintenant, place au stage de Montreuil-sur-Mer, la ville chère à notre ami Antoine Barège de France Bleu Picardie. Une ville qui s’est inscrit dans le concours des plus beaux villages de France. C’est dire que normalement les Amiénois vont trouver d’excellentes conditions de travail.
Nous partons pour travailler sur le plan du football mais aussi durant une semaine, nous allons vivre ensemble. Je table sur la cohésion. Ce stage va vraiment lancer la saison ».
Ce stage se terminera vendredi prochain par un match amical contre Dunkerque à Montreuil. Ensuite, retour sur Amiens.

aae7497b-2c40-4204-bf72-1ec2ee78acca
Christophe Pélissier. Crédit photo : Lionel Herbet-Gazettesports

« Nous commençons à entrer dans le vif du sujet, conclut Christophe Pélissier. Selon les charges de travail je pense que certains vont allonger leur temps de jeu ».

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire