FOOTBALL : Le Football trouve sa place dans la Métropole

0
33

Le Football trouve sa place dans la Métropole

Le monde du Football amiénois se réunissait ce mercredi 6 juillet dans les salons du stade de la Licorne, répondant à l’invitation de Guillaume Duflot, Vice-président d’Amiens Métropole en charge des sports. L’occasion pour les différentes parties prenantes locales de ce sport majeur de jeter les bases de ce que sera le Football de demain dans la Métropole.
Accompagné de Dominique Georges, chef du service des sports d’Amiens et de Thierry Dobelle, Responsable des Sports, Guillaume Duflot a tout d’abord accueilli les acteurs de la vie du football dans la Métropole : entraîneurs, joueurs, présidents… Différentes associations et clubs furent donc représentés.

Puis, cette conférence sur la place du football dans la Métropole s’orientait sur un rappel des équipement existants et des projets à mener pour la saison 2016/2017. Ainsi, il était rappelé que la Métropole disposait de 43 terrains en herbe, 6 terrains synthétiques et 10 gymnases adaptés. Tous ces équipements étant voués à être utilisés par les 48 clubs de la Métropole et leurs quelques 4800 licenciés (33 clubs de Football à 11, 8 clubs de Futsal, 7 clubs « entreprise »).

Guillaume Duflot expliquait ensuite que la priorité serait donnée à la rénovation d’équipements existants plutôt qu’à la construction de nouveaux équipement, dans le but d’offrir à de nombreux clubs des conditions de jeu optimales. Ainsi, quatre chantiers principaux étaient mis en avant : la réhabilitation des stades Moulonguet, Delaporte, du stade de Longueau mais aussi le chantier de rénovation de la Licorne pour lequel un appel d’offre sera lancé cet été, les parties métalliques soutenant la verrière étant corrodées à plus de 30% dans des parties non-visibles. Une reconstruction dans de nouveaux matériaux innovants et moins coûteux y est donc envisagée.

Après la présentation de ces projets, c’était un rappel des règles d’utilisation des équipements qui était fait, suite à de trop nombreuses dégradations et utilisations non-concertées des terrains de la Métropole. G.Duflot d’évoquer par exemple les dégradations de la Licorne commises par des supporters du Lille OSC lors du match de coupe contre l’ACA pour montrer que la Métropole n’hésitera plus à envoyer la facture aux responsables de ces dégradations et ne plus faire supporter ces coûts au contribuable amiénois. La réorganisation des plannings d’utilisation des terrains était également évoquée ainsi que l’attribution de créneaux, rendue difficile par une certaine saturation dans la Métropole.

Enfin, après une rapide présentation des enjeux de la bonne utilisation des terrains par Bruno Gouverneur, dirigeant de RenovSports, et des questions diverses posées par l’audience, un pot de l’amitié était offert aux différents participants. Le mot de la fin revenait à Guillaume Duflot : « il n’y a pas de jeu sans terrain » !

Luc ROHAUT




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.