Reda Rabeï a quitté sans regrets le Futsal

Pour Reda Rabeï qui vient d’intégrer l’Amiens SC, la transition entre le Futsal et le plein air, est parfaite. Reda Rabeï est en effet le premier joueur venu du Futsal à avoir rejoint l’Amiens SC. C’est une sorte de petit événement car longtemps, on a considéré que les deux familles : Futsal et foot en plein air étaient concurrents et ne pouvaient pas s’entendre, encore moins cohabiter. Or, il s‘avère que le Futsal exige des qualités techniques évidemment mais aussi de la vitesse. Sur le sol, sans cesse, le joueur est en mouvement. Rares sont les temps morts dans une rencontre.

Reda Rabeï  évoluait  dans le club de Douai Gayant au plus haut niveau national. Sa carte de visite était déjà impressionnante avec  24 sélections en équipe de France. En janvier dernier, Reda quittait Douai pour Wasquehal, club de CFA. Son passage de Douai à Wasquehal a été de suite bénéfique et la transition s’est parfaitement déroulée.

Le Futsal exige de la vivacité, de la technique mais aussi un réel sens tactique. Avec sans cesse des courses réduites mais rapides. Il n’est donc pas très évident de passer du Futsal au Foot plein air. Reda a franchi ce pas avec un certain talent. La première question posée à ce garçon est la suivante : pourquoi avoir choisi Amiens alors que Rennes l’avait dans le collimateur et lui avait même fait les yeux doux ?

C’est simple. « Voici environ un mois, j’ai été contacté par l’ASC, indique Reda. On m’a demandé de venir visiter les installations. Cela s’est bien passé. Je trouve qu’Amiens est une belle ville et j’ai vu ce qui s’est passé le jour de l’accession. C’est quelque chose d’extraordinaire. Et puis, Amiens n’est qu’à une heure de route de Wasquehal ».
Reda a donc fait un choix qui semble définitif. Un seul élément aurait pu le maintenir dans le Futsal : une meilleure reconnaissance de cette discipline en France. C’est que chez nous, et contrairement à certains pays comme l’Italie, l’Espagne ou le Portugal, le professionnalisme n’existe pas. Reda Rabeï arrive à l’ASC avec une ambition bien précise : « Je souhaite bien m’intégrer au groupe, faire ensuite une bonne préparation, disputer de bons matches et marquer des buts. » Buteur, Reda l’était en Futsal. On ne voit vraiment pas pourquoi, il ne le serait pas aussi à la Licorne et ailleurs.

Reda Rabeï en bref

Né le 12 juillet 1994 à Roubaix
A joué en D1 de Futsal avec Douai Gayant
23 fois international
En janvier 2016, il rejoint Wasquehal en CFA et marque huit buts en dix matches.

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire