ATHLETISME : Stella Akakpo se rapproche de Rio !

0
34
Stella-Akakpo1

Stella Akakpo se rapproche de Rio !

Le premier enseignement des derniers championnats de France d’athlétisme, outre pour nous Picards, la belle victoire de l’Amiénoise Stella AKAKPO ( Stella est bel est bien licenciée à l’Amiens Université Club Athlétisme), est le sérieux des blessures enregistrées à Angers. Et pas n’importe quelle blessure et pas n’importe quel athlète.

Ainsi, alors qu’il venait de réaliser les minimas au triple saut, avec un bond de 17m15, le champion du monde Teddy Tamgho, un des hommes sur qui la France compte beaucoup pour ramener une médaille d’or de Rio, s’est gravement blessé en retombant au sol.

Transporté à l’hôpital d’Angers, Tamgho n’a donc pu goûter comme il se doit sa double satisfaction : un titre de champion de France et une sélection pour le Brésil. Tout s’est en effet écroulé en l’espace d’un saut et la blessure est suffisamment grave (fracture du condyle médial du fémur) pour être très inquiet quant à l’avenir sportif de ce garçon qui n’aura jamais été épargné par les pépins de toutes sortes. De son côté, le sprinter Christophe Lemaitre a ressenti une douleur au tendon et il est aussi inquiet.

Ces blessures nous inspirent certaines remarques. Les minimas étant élevés, l’échéance de la sélection définitive se rapprochant rapidement, nos meilleurs athlètes pourtant bien préparés, se surpassent en compétition. Ils font trembler leur corps et surtout leur musculature mais aussi  les genoux et tendons. Le corps humain, ce n’est pas une mécanique. L’athlète qui plus est, le champion, est sans arrêt à la limite de la rupture. Outre le fait qu’il est rendu fragile et qu’il peut tomber subitement malade, l’athlète est fragilisé. Alors quand nous sommes dans une période Hors championnat du monde ou Jeux Olympiques, il arrive que l’athlète se repose et arrête de s’entrainer durant quelques semaines afin que le corps  retrouve toute sa stabilité. Ce n’est évidement pas possible cet été. Tamgho comme Lemaitre sont  sans cesse à la limite de la rupture et quand cela arrive, c’est la catastrophe.

Mais revenons à nos Picards.

Stella Akakpo a frappé un grand coup sur 100m qu’elle a remporté en 11’18, soit la meilleure performance de l’année et son record personnel. Elle n’a pas encore son billet olympique en poche (du moins pour le 100m individuel) et va tenter de le décrocher à l’occasion des championnats d’Europe qui vont avoir lieu en Hollande.  Toujours en raison d’une blessure, l’Amiénoise Sandrine Champion qui avait décroché le titre au saut en hauteur l’an dernier, a du se contenter d’une quatrième place. Le décathlonien Basile Rolnin s’est contenté d’une 5ème place mais un jour, il sera sur le podium. On le voit, l’athlétisme attend son premier sélectionné pour Rio et sauf accident, cela va venir avec Stella Akakpo, une championne de caractère et c’est pourquoi, nous l’aimons bien.

Lionel Herbet




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.