Samara a accueilli la Journée Olympique

A 44 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio, la Journée Olympique organisée par le CDOS s’est déroulée dans le cadre de  Samara.

Pour la sixième fois consécutive, la Journée Olympique s’est déroulée dans le cadre merveilleux de Samara. Après des jours et des jours de pluie et de mauvais temps, le soleil s’était invité et le sourire était donc sur le visage des enfants des écoles participant à ce rendez-vous et les membres du CDOS.

En dépit des énormes difficultés financières de l’USEP, ce rendez-vous annuel voyait la présence d’une bonne douzaine de classes venues le plus souvent d’Amiens mais aussi d’Ailly le Haut Clocher, Roiglise et Bouchoir. Soit plus de trois cents jeunes qui ont pris beaucoup de plaisir à se familiariser sur les différents sites de Samara à des disciplines pas toujours inscrites du reste au programme olympique.

Ainsi, la longue paume avait délégué un éducateur diplômé Grégory Desmarest venu  apprendre les rudiments d’un sport typiquement picard.

Mais que dire du jeu Mölkky, venu des pays scandinaves  et qui ressemble beaucoup au bowling. En ce sens que le joueur doit avec l’aide d’un lanceur appelé mölkky faire tomber des quilles. C’est d’abord un jeu et l’équipe qui marque 50 points remporte la partie.

Bien d’autres disciplines ont été découvertes et visiblement, les jeunes participants qui brandissaient un drapeau axé sur la candidature de Paris pour les Jeux de 2024, étaient heureux.

Le midi, Marcel Glavieux, le président du CDOS a pris la parole pour rappeler que cette Journée Olympique avait été voulue par le CNOSF. Cela n’est pas le cas dans toute la France.

« Le CNOSF a voulu que la journée du 23 juin soit une journée olympique et éducative. Nous sommes à 44 jours des Jeux de Rio et nous souhaitons que notre représentant numéro un Jérémy Stravius nous ramène une médaille. Jérémy démontre qu’on peut réussir grâce au sport. »

Le Président  a aussi rappelé qu’on pouvait réunir le Sport et l’Education et il a lancé un appel aux élus en leur rappelant que des bénévoles se démenaient sans compter pour faire vivre le sport et s’occuper des jeunes et que par conséquent, ils devaient être aidés sur le plan financier. Marcel Glavieux a aussi remercié l’Education Nationale présente à cette journée olympique.

Les autres intervenants se sont montrés à la fois fiers et honorés d’avoir pu assister à cette manifestation et rappelé la fameuse phrase du Baron Pierre de Coubertin  « En sport, le principal n’est pas de gagner mais de participer. »Et de conclure sur cette qualité du Picard « quelqu’un de vaillant et qui ne lâche rien.»

Pour sa part, Sébastien Carrez qui est membre du CSOS mais qui représentait le Recteur d’Académie a indiqué que début septembre, se déroulerait la Journée du Sport Scolaire.

 Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire