Logo Amiens Métropole

Actu Sports

PATINAGE : Mélyna , une tête bien pleine et bien faite !

on

Imprimer

Une tête bien pleine et bien faite !

Mélyna une jeune graine qui ne cesse de pousser en tentant de gravir les sommets des podiums… seniors, à tout juste 14 ans !
Elle nous revient de son premier championnat de France senior où elle aura époustouflé le jury et son entraîneur, en obtenant un superbe score !

En classe de 3eme au collège de LASALLE à Amiens, elle assure !

Grâce à l’aide de ses professeurs, de ses parents et de son entraîneur, elle gère parfaitement ses cours et ses 15h entrainement hebdomadaire.
Nous suivons ses exploits depuis un bon moment, c’est pour cela que nous nous intéressons à cette championne à en devenir :

Comment se passe une de tes journées ?

Tout d’abord je me lève à 5h50 pour débuter un entrainement à 6h30.  Je pars ensuite au collège et lors de la pause du midi je peux m’entrainer encore 1h/1h15, puis je finis ma journée avec un dernier entrainement à 16h…
Cela dépend des jours, mais il peut m’arriver d’enchainer 3 entrainements par jour !
J’ai un volume de 14 entrainements par semaine plus 1 entrainement de PPG ( préparation physique général ).

Je n’ai pas de problème pour les cours, en fait je suis première de la classe et je le vis bien (rire) !

Impréssionnant ! Un rythme hors du commun, te sens-tu différente des jeunes de ton âge ?

Non, j’ai même le temps de regarder les bêtises à la télévisons (rires) : secret story, les anges de la TV… J’arrive quand même à avoir du temps libre.
J’adore trouver des petites choses à bricoler chez moi, tout ce qui me tombe sous la main… Des bouts de papiers peints pour en faire des cadres par exemple…
Mes parents ont un chien que je promène régulièrement, j’aime bouger souvent.
J’ai des copines qui m’invitent à passer des après-midi avec elles, tantôt à la piscine tantôt à la patinoire, et oui, c’est elles qui choisissent pour voir comment je patine (sourire) !
Je ne fais pas plus attention, que les autres de mon âge,  pas de régime juste de l’eau dans mon sac.
Je fais vraiment les mêmes bêtises que tout le monde, même si le sport me canalise beaucoup !

Tu es un peu comme une surdouée, pour arriver à tout combiner ?

Non pas vraiment, mais mes parents ont du me trouver un sport pour  canaliser mon énergie. En fait, je suis une « EIP », une élève intellectuellement précoce…

C’est vers l’âge de 4 ans que j’ai commencé le patinage et depuis je ne m’arrête pas.
J’espère continuer le plus longtemps possible même si je sais qu’à partir du lycée ce sera plus compliqué, avec la densité des cours et la préparation du baccalauréat.

Peux-tu nous raconter ton année ?

J’ai eu la chance de participer à quelques compétitions internationale « ISU », ce sont des compétitions où Fanny m’inscrit et que la Fédération doit valider.
Je les ai concourus surclassée en junior, une première en Slovaquie pour la « Tirnavia Edea Ice Cup » où je finis 5ème , puis une autre à Riga en Lettonie où je finis 9ème.
J’ai également participé aux championnats de France dans 3 catégories, la  « novice » qui est ma catégorie d’âge, la « junior » et la « senior » dans lesquelles j’ai dû être surclassé (5 année de plus pour être senior).

Le mot de son entraîneur, Fanny Cagnard :

Mélyna est une jeune fille très attachante avec un sacré tempérament !
La compétition lui va bien et les voyages la font mûrir de part l’adaptation qu’ils demandent.
Il est important pour moi d’avoir une bonne relation avec ses parents, pour que l’on puisse avoir la bonne organisation qui convienne à leur fille.
Nous nous questionnons souvent sur les bons rapports entre le rythme scolaire, la fatigue des entrainements, l’approche des compétitions, les temps de repos…
Tant de facteurs qui mettent et qui mettront en jeu les résultats de notre championne !

Pour l’instant nous arrivons ensemble à remplir le contrat !

Elle ne cesse de gravir les marches, désormais elle évolue internationalement en junior. Seulement une quizaine de filles en France ont le niveau.

Mais même si Mélyna représente le club internationalement, nous avons un bon groupe de compétiteurs à l’APAC.
Comme Earvin Montardier, Agathe Painset, Faustine Vandenhove, Myriam El Mejjati et Amandine Bernard ainsi que quelques compétiteurs en divison 2. Nous allons bientôt atteindre les 200 licenciés au club, tant compétiteurs que loisirs.

Merci à Mélyna et Fanny et bonnes fêtes à vous deux !

Flora BOVE

Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

About Leandre Leber

Photo du profil de Leandre Leber

Recommended for you

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *