[HOCKEY SUR GLACE] Fallait avoir les nerfs…..

0
24

Décidément, cela devient une habitude chez les Gothiques, il ne faut pas arriver en retard aux matchs…..

Ce mardi soir, le Coliséum est plein comme un œuf pour un match toujours très attendu.

Première victoire des Gothiques pour cette soirée : plus de 3 000 spectateurs se sont déplacés pour ce match, ce qui met la patinoire du Coliséum en tête des affluences pour cette coupe de la Ligue,  devant Grenoble (2 900) et Rouen (2 350).

Vu l’engouement derrière cette équipe, je pense que ce n’est pas la dernière fois que cet impressionnant nombre de spectateurs sera atteint cette saison.

Amis supporters,  Prévoyez…. Vous savez que vous pouvez acheter vos places pour toute la saison régulière dès maintenant…

Le match,  Quel match !!!!!  Deux équipes qui se sont donnés à fond de la première à la dernière minute, des Gothiques souvent dominateurs ; des dragons que  l’on a vu souvent un peu perdu, mais jamais morts.

Le premier tiers démarre,  et comme il ne faut pas perdre les bonnes habitudes, il ne faut qu’un peu plus de 3’ à Tim Crowder pour ouvrir le score d’un slap puissant. Les dragons apparaissent débordés par la vitesse des amiénois, ils multiplient les dégagements interdits et se montrent incapables à apporter le danger. Cependant, le temps s’écoulant, les débats s’équilibrent et les rouennais haussent le ton en jouant plus viril. Mal leur en prends, le gothique 2015/2016 n’est pas le gothique des saisons passées et le rapport de force, dans les mises en échec, est clairement en faveur des amiénois.

Le deuxième tiers, d’un même niveau, voit  Jason Krog permettre à Rouen de recoller au score, (26’44). C’est sans compter sur les unités spéciales amiénoises, à la 31’, Joel Champagne, sur un bon travail de Tim Crowder et Grégory Béron, allume Sabourin pour le 2ème but de la soirée.

Le troisième tiers reprend devant un public toujours aussi chaud, mais qui retient son souffle, tous les amiénois le savent : le dragon n’est jamais mort tant que le match n’est pas terminé.

Pourtant, ceux sont les amiénois qui attaquent le plus fort et Joel Champagne, assisté de Shane Luke et Kévin Bruijsten,  score à nouveau pour le 3ème but gothique, (46’43).

Il faut une nouvelle pénalité pour voir les dragons recoller à nouveau par Nicolas Arrossamena, (54’37). La bataille est de plus en plus dure ; le jeu rapide et les contacts font mal aux organismes, les gothiques tiennent et semble aller vers la victoire. Le gardien rouennais déserte sa cage, et les amiénois se recroquevillent devant leur cage… ils tiennent… jusqu’à 9 secondes de la fin,  mais Rouen égalise suite à un très beau tir dévié par Yorick Treille.

La prolongation se joue au même rythme, mais sans résultat à part une prison de chaque côté,  et c’est la séance de tirs au but.

Les samariens, par Joel Champagne et Paul Crowder inscrivent chacun leur but, les rouennais se heurtent à un Mitch intraitable…  et Amiens écrit une nouvelle belle page du hockey picard, (4 à 3).

Le meilleur homme du soir, pour son match énorme dans ses cages est Mitch… Mais n’oublions surtout pas l’homme-orchestre de cette équipe, Joel Champagne, hauteur de 3 buts.

Une mention toute spéciale au trio arbitrale qui a su tenir les équipes en laissant le jeu se dérouler,

( 6’ de prison contre Amiens et 8’ contre Rouen, neutralisation faite de la punition personnelle de 10’ au rouennais Florian Chakiachvili).

Vendredi à 20 heures, le Coliséum verra la réception des Diables Rouges de Briançon.

Venez nombreux, les gothiques ont besoin de vous.

Patrick GRAUX




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.