Pour Christophe Pélissier, l’entraineur de l’Amiens SC, l’équipe d’Orléans se situe parmi les grands favoris du championnat. Même si au bout de quatre journées, la formation entrainée par Olivier Frapolli  totalise autant de points que l’ASC !

Sur le plan comparaison, on note qu’Orléans s’est incliné 1-0 à Dunkerque et sur le même terrain, huit jours plus tôt, l’ASC avait obtenu un nul 0-0. Mais Orléans a  terminé le match à 10 puisque Tomas a été expulsé.

Ce match Orléans-Amiens SC tombe au même moment que les phases éliminatoires de la  CAN puisque à l’ASC Khaled Adenon jouera avec le Bénin tandis qu’Orléans doit se priver normalement de  son gardien Cissoko mais aussi de l’ancien Amiénois Manassé Enza Yamissi.

Avant ce match, Christophe Pélissier est conscient que tout n’est pas parfait dans l’équipe qui, au fil des matches, va progresser.

« On sait que dans ce championnat difficile, il faut faire des séries pour avancer. Nous allons disputer deux matches contre Orléans et Châteauroux et c’est à nous  de nous mettre à leur niveau. A nous de démontrer que nous sommes costauds.

« Dans ce  championnat, tous les matches sont serrés. Nous sommes dans une logique de progression. Nous voulons être plus efficaces offensivement.

« Il nous faut aussi améliorer notre animation offensive. J’ai revu noter match contre Boulogne et je vous assure que tout n’a pas été mauvais et nous avons eu des enchainements de qualité.  Les statistiques sont formelles : nous avons eu la possession du ballon à 50%. Mais nous devons faire mieux,  nous devons faire preuve de plus de simplicité et afficher plus de liant dans notre jeu collectif avec moins d’individualisme ».

Christophe Pélissier a également porté l’accent sur la confiance qui s’est instaurée dans le groupe après la victoire contre Boulogne.  Cette semaine a  en effet été très sereine. « La confiance  est validée par les résultats » rappelle l’entraineur  qui, en abordant le problème des joueurs s’est d’abord félicité du retour en sélection de son capitaine.

« Je suis heureux pour lui et c’est bien ce qui lui arrive. A lui maintenant de démontrer ses qualités ». Avec Adenon, Fofana sera lui aussi absent mais pour raison de suspension.

L’entraineur sait que la tâche sera difficile mais il fait confiance à son groupe « qui ne va rien lâcher et dans lequel règne un bon état d’esprit. Un groupe capable d’inverser la pression qui peut s’abattre sur lui ».

Ce samedi à 20 heures au stade de la Source

Orléans- Amiens SC

Auteur L.H.




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.