Après dix jours d’entrainement, souvent à raison de deux séances au quotidien, les joueurs de l’ASC ont donc l’occasion de mieux se connaitre. Après l’opposition de lundi dernier à la Gaillette contre Lens (1-0), l’ASC va réellement disputer son premier match amical de la saison à Camon ce vendredi 10 juillet.

Le stade Jovelin accueille depuis plusieurs années l’ASC et on se souvient que l’an dernier, l’ASC avait battu le Paris FC, futur pensionnaire de L2. Cette fois, il a été fait appel à un club belge, en l’occurrence l’AFC Tubize qui évolue en D2 du championnat belge.

On connait la valeur du football belge et voici quelques semaines, l’équipe nationale avait battu la France 4-3 au Stade de France. Tubize évolue en D2 et a repris l’entrainement une semaine avant l’ASC. Mais le match amical que cette équipe devait jouer contre Mons a été annulé.

Tout comme a été annulée au dernier moment, une tournée de préparation en …Corée du Sud et ce à cause d’une épidémie mortelle.

Pourquoi la Corée du Sud ? 

Simplement en raison de la présence de joueurs sud-coréens à Tubize. Enfin, cette équipe est entrainée par notre vieille connaissance Colbert Marlot qui a joué au SC Abbeville en D2 avant d’entrainer des équipes de  jeunes à Lens.

Voilà pour Tubize qui recèle évidemment une part d’inconnue.

Quant à l’ASC, Christophe Pelissier est clair. Il fait l’impasse sur le résultat. Pour lui, c’est d’abord faire en sorte que l’équipe prenne forme et progresse.

« Le travail actuellement est  de former une équipe. Je souhaitais  avoir un effectif à 90% pour la reprise de l’entrainement. J’ai été servi. Maintenant, les matches amicaux s’inscrivent totalement  dans la préparation. Sur le plan physique, cela n’a rien à voir avec les matches officiels. J’appelle cela des matches de préparation. Il s’agit pour les joueurs de prendre leurs repères afin qu’ils se connaissent mieux, de travailler une organisation qu’elle soit offensive ou défensive. Je n’attends rien au niveau du résultat mais je compte beaucoup sur le comportement et l’implication des joueurs ».

Ce vendredi 10 juillet à Camon. Coup d’envoi à 18 heures !

Lionel HERBET




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.