[CROS] LE REVE OLYMPIQUE

0
32

A quoi peut rêver Claude Fauquet ? A une médaille d’or de Jérémy Stravius à Rio.

Lors du colloque jeudi à Amiens et dont le thème était le suivant « En route pour construire une grande région de sport », Claude Fauquet a bien voulu dresser le bilan en tant que président du CROS Picardie.

« L’idée est qu’il est difficile pour les fédérations très nombreuses d’être prêtes pour la réforme alors qu’il n’y a que 23 CROS. C’est plus simple à mettre en oeuvre pour les CROS.  Nous avons déjà en Picardie une organisation qui va se mettre en place et nous serons dès lors en mesure de recevoir nos interlocuteurs dès  le 1er janvier. »

« Du côté des ligues, cela dépend de leurs Fédérations qui ont chacune leur rythme. Il  va falloir faire quelque chose  car on ne pourra pas revenir en arrière. Les régions vont exister. C’est comme si nous allions jouer sur un terrain de football et pas en dehors. »    

Lors de ce colloque, il a été aussi évoqué le principe du vote de chaque club, chaque licencié dans une élection de Ligue ou Fédérale. Claude Fauquet est résolument favorable à ce changement de scrutin qui bouleverserait évidemment le paysage du sport français.

« C’est un des grands problèmes du mouvement sportif aujourd’hui. Je sais ce dont je parle puisque j’ai été moi-même dans une fédé. Les Fédérations sont loin de ce que vivent les licenciés  et si on veut vraiment les intéresser à la vie de leur fédé, quoi de mieux que de les faire voter sur des projets, sur des équipes etc. »

« Cela changerait énormément de  choses. D’abord les  gens sauraient en prenant une licence qu’ils ne viendraient pas seulement consommer mais qu’ils seraient de vrais acteurs. Après, on fixerait des conditions d’éligibilité. »

Enfin, nous avons demandé à Claude Fauquet  s’il lui arrivait de rêver actuellement. Et notamment aux prochains Jeux de Rio.

« Si on regarde l’aide que fait la Région à une douzaine d’athlètes, oui nous avons des chances. Il faut aider nos athlètes. Nous serons dans la droite ligne de ce que fait la Région. Il y a aussi d’autres athlètes qui ont du talent et je pense aux paralympiques. »

« Enfin mon rêve principal est clair : je rêve que Jérémy Stravius soit champion olympique. »

Lionel Herbet




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.