[FOOTBALL] RACHID BOUBKER « LE RAMADAN REND PLUS FORT »

0
42

Depuis ce jeudi matin, des milliers de musulmans pratiquent en France le Ramadan. Cette année, il  tombe durant les journées les plus longues et au cours desquelles, il fait souvent chaud.

Au plan sportif, nombreux sont les athlètes, toutes disciplines confondues qui respectent ce moment fort dans une année.

Ainsi, mercredi soir, nous avons rencontré au stade Delique à Abbeville, un joueur de l’équipe des Hospitaliers d’Amiens et qui a notamment évolué au sein de l’AC Amiens : Rachid Boubker. Dans la journée, il a pu manger et se désaltérer normalement et même griller une ou deux cigarettes.

Mais ce jeudi, place au jeûne et environ un mois durant lequel le corps sera soumis à une épreuve difficile mais nécessaire si l’on veut pratiquer sa religion.

«  Pendant le Ramadan, on se doit de ne pas manger ni boire, souligne Rachid Boubker.  Ainsi, si notre  match contre les Municipaux d’Abbeville, avait  lieu ce jeudi, je n’aurais pas bu pendant le match. C’est la règle. La seule chose qu’on puisse faire, c’est se laver les dents. J’ai toujours pratiqué le Ramadan et il n’y a aucune appréhension chez moi. J’ai l’habitude  que ce soit au niveau sportif que dans mon activité professionnelle en tant que cadre bancaire. »

« Effectivement, les premiers jours sont importants. Il faut que le corps s’habitue et je vous assure que cela fait un bien fou pour l’organisme. Après, il faut puiser dans les réserves mais  j’ai toujours réussi à concilier les deux. Il faut être à la fois patient et tenace. Incontestablement, le Ramadan l’été  est plus difficile car les journées sont plus longues. Il faut compter 18 heures de jeûne. C’est surtout la chaleur qui est pénible. »

« Je me souviens  de cette époque où je jouais à l’Amiens AC. La plupart de mes équipiers et le staff pratiquaient le Ramadan. Il y avait une sorte de convivialité et d’union. C’était vraiment sympa. Cela n’a jamais joué sur nos résultats. »

« Personnellement, en terme de nourriture , je ne mange pas beaucoup. Et puis, le corps ne le supporterait pas. Il  arrive que certains soirs, même si c’est un moment que vous attendez avec impatience,  un bol de soupe et quelques dattes suffisent. Et puis, le matin, très tôt, avant le lever du soleil, on peut aussi manger. »

En conclusion, Rachid Boubker estime que faire le Ramadan « vous rend plus fort mentalement. Et au plan sportif, cela se vérifie encore plus même si sur la fin, le corps est un peu fatigué».

Lionel HERBET




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.