Ce week-end avait lieu, sur le plan d’eau de Loeuilly, une journée du championnat de France N 1, catégorie « féminines » de Kayak-Polo. Nous nous sommes dit : « mais qu’est-ce que c’est que ce sport ? »,

Nous avons donc décidé de passer notre week-end à la campagne.

Loeuilly est un très sympathique village d’environ 900 âmes, connu pour son plan d’eau et sa base nautique ; c’est là que c’est déroulé cette compétition.

Comme le mot d’ordre du club de Loeuilly est « décontraction », ce week-end il y en avait pour tout le monde. En effet, il était possible de joueur aux boules, aux quilles picardes, au sumo dans des drôles de combinaison gonflantes, de profiter d’un château gonflable.

Et que dire de la buvette et du barbecue avec les combiens sympathiques bénévoles du club !!!!!

Le kayak polo est un sport qui se joue avec deux équipes de sept joueurs, (cinq sur le plan d’eau et deux remplaçants). L’objectif des équipes est d’inscrire le maximum de but dans un temps déterminé ; la particularité étant que les buts sont situés à environ 2m de hauteur. Le gardien est positionné sous les buts et doit tenter d’arrêter ou de dévier le ballon avec sa pagaie. Ce jeu est extrêmement physique, ce qui explique que les temps de jeu peuvent paraître courts.

L’équipe féminine de Loeuilly évolue donc au niveau non négligeable de Championnat de France, en Nationale 1. Il est vrai qu’il n’y a qu’une poule de championnat étant donné le nombre d’équipes limité en France.

Si l’on considère que les joueuses locales pour la moitié de l’équipe sont des débutantes qui ne maîtrisent pas encore complètement la technique de « l’esquimautage » et qu’elles sont confrontées à des équipes comportant des joueuses des équipes de France Seniors et – 21 ans, on comprendra  la complexité de leur tâche et on appréciera d’autant plus leur mérite.

Pour les novices que nous étions, l’esquimautage est l’art de réussir à retourner le bateau lorsque l’on a la tête sous l’eau…, essayez et vous comprendrez l’appréhension toute légitime de ces jeunes filles.

Les débuts dans cette catégorie sont donc difficiles, en effet, au bout de 11 journées, et avant ce week-end, elles pointent à la 12ème place et n’ont pas encore connu la victoire cette saison. Les cadors de ce championnat sont Montpellier invaincu,  le CD 44 qui n’a connu qu’une défaite et Saint-Omer, deux fois défaits cette saison, ces deux dernières équipes étant parmi les adversaires de ce week-end.

Les grands gagnants de ce tournoi sont, comme prévu, les équipes de CD 44 et Saint-Omer, qui ont tous deux gagnés leur quatre matchs, l’équipe d’Acigné, gagnant deux matchs et réalisant un match nul et l’équipe d’Avranche, gagnant deux matchs.

Les valeureuses jeunes filles de Loeuilly n’ont pas réussi à emporter un match, mais on les a vues souvent faire jeu presque égal  durant la première période avant de craquer devant l’expérience de leurs adversaires.

Pour notre part, nous avons profité d’un excellent week-end au soleil qui a trop vite passé….

Patrick GRAUX




  • 2 Commentaires

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.