[HOCKEY SUR GLACE] Dave Henderson, la longévité !

0
13

 

En fin de semaine, en République Tchèque, à Prague, débutent les championnats du monde de hockey sur glace. A ces championnats, l’équipe de France est présente avec à sa tête, un sélectionneur qui ne fait guère parler de lui mais qui, en réalité, occupe cette fonction depuis… 2004.

On peut sans conteste affirmer que Dave Henderson est le plus ancien sélectionneur d’une équipe de France de sports collectifs.

Si nous nous intéressons aujourd’hui à Dave Henderson, c’est parce qu’il est Amiénois. Un vrai, un pur puisque depuis son arrivée à Amiens, à l’initiative de Julien Burnay, un grand dirigeant aujourd’hui disparu, il est toujours resté fidèle aux couleurs d’Amiens.

Nous nous rappelons parfaitement ce jour de 1976 lorsque le jeune Dave Henderson, venu de son Québec natal, débarqua dans notre bureau du Courrier Picard. Accompagné de Julien Burnay, Dave âgé d’à peine 24 ans, faisait connaissance avec les médias locaux. Il ne parlait pas un mot de français mais peu à peu, il apprenait les rudiments de notre langue.

Sur la glace, en tant que joueur, Dave Henderson fut un modèle en ce sens qu’il était doué d’une volonté exceptionnelle. Le palet c’était son gagne-pain. Il se battait comme un forcené et à cette époque, le palet se gagnait souvent dans les coins de la patinoire.

Pourtant, sur le plan physique, Dave n’était pas un monstre. C’était un type normal. Julien Burnay aura sûrement été celui qui a fait la meilleure opération depuis la naissance du club. Avec Amiens, Dave a été un joueur exceptionnel et quand il fut entraineur, il emmena sa formation vers le titre de champion de France en 1999.

En 2004, Dave Henderson fut appelé à coacher l’équipe de France. Ce qu’il a accepté avec pour adjoint, son ami Pierre Pousse, lui aussi ancien joueur d’Amiens.

Les deux hommes abordent donc une nouvelle aventure. Les championnats du monde démarrent samedi mais auparavant, les Tricolores ont bouclé leur préparation par deux matches amicaux contre la Suisse (une défaite et une victoire). Au soir du premier match, Dave Henderson se déclarait déçu du résultat mais pas de la prestation de son équipe qui prenait du reste sa revanche le lendemain.

La sélection définitive n’est pas encore connue totalement mais il semble qu’un Amiénois au moins fera partie du déplacement : le défenseur Thomas Roussel.

Voici le programme de la première partie du championnat :

  • 2 mai :France – Allemagne
  • 3 mai : France – Suisse
  • 5 mai : Autriche – France
  • 7 mai : République Tchèque – France
  • 9 mai : France – Canada
  • 11 mai : Suède – France
  • 12 mai : Lettonie – France.

Rappelons aussi que la France avec l’Allemagne organiseront les championnats du monde en 2017.

Lionel HERBET




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.