[HOCKEY SUR GLACE] Morzine au sommet !

0
29

Championnat de France U 15 – Le Coliséum – 24 – 25 et 26 avril 2015

Dernière journée de la finale du championnat de France U 15, où l’on voit une fois de plus que « rien ne sert de courir, il faut partir à point »…. Dernière journée à suspense s’il en faut, puisqu’avant le premier match de cette journée, tout pouvait arriver.

Cette journée doit voir Rouen contre le HC 74 et les Gothiques d’Amiens contre les Brûleurs de Loup de Grenoble.
Rouen – Hockey Club 74

Avant ce match, l’enjeu est simple, Rouen gagne, même en prolongation, et ils sont champions ; si le HC 74 l’emporte, il faut attendre le résultat du deuxième match pour déterminer le classement final.

Le match démarre avec deux équipes qui s’observent et se neutralisent pendant les neuf premières minutes de jeu. A 9’38, le HC 74 ouvre les hostilités par Zago. Rouen a décidé de ne pas se laisser distancer et, rapidement, égalise grâce à Zavani, (10’25). Décidément en forme, le HC 74 reprend l’avantage par Guer, (12’54) et le premier tiers-temps se termine sur le score de 2 buts à 1 en faveur du HC 74.

Le deuxième tiers-temps est du même tonneau, et à 26’38, Rouen égalise par un but de Germond. A nouveau, les deux équipes font jeu égal pendant une dizaine de minutes, mais, sur un nouveau coup de boutoir, le HC 74 reprend l’avantage par Daita, (35’08). Le deuxième tiers-temps se termine sur un score au panneau d’affichage de 3 buts à 2 en faveur du HC 74.
Le troisième tiers-temps voit Rouen jeter toutes ses forces dans la bataille pour égaliser ; les chamoniards gèrent leur avance intelligemment (Christian Pouget, entraîneur de renom n’y est certainement pas pour rien). En désespoir de cause, à 1’23 de la sirène finale, Rouen sort son gardien, rien n’y fera et le HC 74 tient sa victoire par 3 buts à 2.
Il reste maintenant aux deux équipes à attendre la fin du dernier match pour connaître le champion !

Amiens – Grenoble

L’enjeu de ce match n’est que de déterminer l’heureux bénéficiaire de la médaille de bronze, même si par contrecoup, il doit permettre de définir les deux premières places.
Le match démarre rapidement pour les grenoblois qui inscrivent un premier but par Chapel, (1’51). S’ensuit une domination des grenoblois, Amiens, comme samedi, ayant de très grosses difficultés à sortir de sa zone, son jeune gardien, (le même que samedi) faisant le job pour retarder l’échéance que d’aucun redoute. Heureusement, la neuvième minute voyait les débats s’équilibrer, et, en supériorité numérique, les Gothiques égalisaient suite à un but de Besson, (9’34). Les mouches ont changé d’âne, Amiens impose de plus en plus son jeu physique et, logiquement, prend l’avantage à 13’45, par Sebal.
A l’entame du deuxième tiers-temps, Amiens mène sur le score de 2 buts à 1, rien n’est fait. Pendant 16 minutes, les deux équipes se rendent coup pour coup sans qu’aucune équipe ne parvienne à inscrire de but. Est-ce le jeu physique imposé par les Gothiques ? Toujours est-il que les grenoblois vont craquer par deux fois ; à 36’41, Galet inscrit un fort joli but et à peine l’engagement fait, Allais s’en va fusiller le gardien adverse, (36’51). Avec ces deux buts inscrits au cours de la deuxième période, les Gothiques mènent au tableau d’affichage par 4 buts à 1.
Dès le début du troisième tiers-temps, les grenoblois, en supériorité numérique, ne tardent pas à scorer par Sciarini, (41’36). Passé ce mauvais moment, les Gothiques repartent de l’avant et, à nouveau, le match s’équilibre entre les deux formations. Grenoble tente de forcer la situation mais se heurte au jeu physique d’Amiens.
Après un temps-mort, Grenoble sort son gardien et joue donc en supériorité numérique ; sur un contre, un gothique est bousculé lorsqu’il tire au but ; le palet heurte le poteau… et l’arbitre siffle un tir de pénalité à l’encontre des grenoblois. Bruche ne se fait pas prier, tire, et même si le gardien ralentit le palet, ce dernier franchit doucement la ligne de but, (59’30). Le match se termine dans une ambiance tendue sur le score de 5 buts à 2 en faveur des gothiques.
Le classement final de ce tournoi est donc, de notre point de vue, totalement inattendu et se joue au goal avérage particulier.

  • 4ème Grenoble
  • 3ème Amiens grâce à sa victoire contre Grenoble.
  • 2ème Rouen
  • 1er et champion de France – H C 74 grâce à sa victoire contre Rouen.

Signalons que le meilleur compteur pour ce tournoi, toutes équipes confondues, est le jeune Germond de Rouen, avec 8 points.

Une récompense particulière a été remise à Valérie Legrand pour le travail qu’elle a fait bénévolement, et, à travers elle, cette récompense est destinée à tous les bénévoles qui se sont investis durant ces trois week-end.
En conclusion ce tournoi aura été d’une belle intensité et plein de surprise, déjouant tous les pronostics. Un grand bravo à tous les acteurs de cet évènement.

Patrick GRAUX




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.