Amiens : Licorne en deça mais superbe Coliseum

Ce dernier  week-end sportif dans la capitale régionale,  nous inspire quelques remarques. D’abord, la piscine du  Coliseum a été le cadre d’un beau meeting de natation  avec la présence de nos plus grands champions.

L’enfant du pays, Jérémy Stravius a été porté par un public tout à fait acquis à sa cause.

Il s’est une fois encore illustré en s’imposant dans la finale du 50m dos et du 100m nage libre, même s’il a dû s’incliner vendredi dans la finale du 100m dos.

Jérémy Stravius a été devancé par Camille Lacourt, son adversaire français, celui avec qui il a partagé, fait unique, le titre mondial de la spécialité voici quatre ans déjà.

Cette défaite  ne prête pas à conséquence dans la mesure où après tout, il ne s’agissait que d’une étape de la Golden Tour.

Nous avons beaucoup aimé la photo de Jérémy sur sa page Facebok. Il a son petit sourire malicieux, porte le casque et les lunettes. Déjà, on le devine lorgner du côté des Jeux Olympiques de  Rio en 2016. Auparavant, Jérémy disputera dans un mois les championnats de France à Limoges.

Faisons la transition avec le football. C’est du reste Camille Lacourt qui l’a indiquée après sa victoire dans le 100m dos. Il a comparé son succès à celui d’une équipe de foot qui vient de glaner trois points à l’extérieur.

Amiens et le stade de la Licorne ont  été  une fois de plus, sur la sellette, lors du match de L1 qui opposait samedi soir le RC Lens à Evian. Un match de mal classés en ce sens que pour reprendre une expression galvaudée, c’était malheur au perdant.

Et ce perdant, c’est justement le R C Lens. Alors, certains joueurs lensois ont ressorti ce cliché, utilisé depuis maintenant un mois.

Le terrain est indigne d’un club de L1..

Un joueur n’a pas hésité à affirmer qu’il s’agit même d’un terrain de …merde.

Bref, la Licorne est semble-t-il, la risée de la France footballistique.

Mais posons aussi la question : si Lens avait gagné ? Nul doute que les propos des Artésiens eussent été différents.

Revenons pour terminer au Coliseum, non plus la piscine mais la patinoire.

Ce mardi et mercredi, les Gothiques reçoivent Morzine pour le compte des 8e de finale de la Ligue Magnus. Pour les joueurs du président Henno, il faut absolument gagner deux fois à domicile avant d’aller dans les Alpes, en fin de semaine.

Il faut trois victoires pour se qualifier. L’an dernier, Morzine avait mis fin aux espoirs des Gothiques.

Puisse l’histoire ne pas se renouveler !

Lionel Herbet

15022015-golden lane amiens 0933 - leandre leber_redimensionner




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.