Le Président Bernard Joannin a placé la barre très haute !

Alors qu’il leur reste 17 rencontres de championnat à disputer, les joueurs de l’Amiens SC connaissent  leur feuille de route. Celle-ci leur a été communiquée ces derniers jours à l’occasion des traditionnels vœux du président Bernard Joannin.

Cette  cérémonie  SC s’est déroulée ce mardi soir dans la salle du 2e étage de la Licorne, en présence de tout l’effectif staff et joueurs (à l’exception de Christophe Pelissier), des actionnaires, partenaires du club ainsi que les représentants des élus. Amiens-Métropole avait délégué Guillaume Duflot, adjoint aux sports.

Bernard Joannin n’a pas caché, en préambule, qu’il était déçu de la situation actuelle.

 « Je pensais que les joueurs  me mettraient dans une situation plus favorable. Mais quand j’ai appris le résultat de Dunkerque, j’ai reçu comme un coup de massue. Mais ce moment d’abattement n’a pas duré bien longtemps. Aujourd’hui, c’est reparti ».

Bernard Joannin a ensuite remercié toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, aident l’ASC qui est un club « qui doit retrouver son lustre d’antan et ne pas végéter en National ».

 Et de poursuivre: « Cette équipe a du talent mais elle ne l’a pas encore fait voir ».

 Le président a alors appelé le président Jacques Liénard qui a évoqué la formation:

 « La formation c’est la base d’un club mais la partie critiquée et méconnue. Nous travaillons dans la discrétion ».

 Le président a ensuite appelé les nouveaux joueurs notamment Matt Moussilou qui a obtenu sa qualification et va enfin effectuer ses débuts ce vendredi à Istres, Issa Makalou, le gardien Magno Novaes et Julien Outrebon qui revient sur ses terres.

Une video de Christophe Pelissier a été vue par l’assistance.

 Actuellement en stage à Lyon pour l’obtention de son Brevet d’Etat  d’entraineur de football professionnel, Christophe Pelissier a rappelé son parcours, les valeurs qu’il défend  et rappelé « que Bien Vivre Ensemble faisait qu’on Jouait bien Ensemble ».

Bernard Joannin a créé enfin une certaine sensation dans la salle lorsqu’il a déclaré aux joueurs qu’ils devaient remporter 12 victoires, concéder 3 nuls et seulement 2 défaites.

« Cela ferait 62 points et l’ASC accèderait alors à la L2 ». Challenge oh combien excitant mais on sait depuis toujours que le football n’est pas une science exacte. Les joueurs  vont tenter de relever ce formidable challenge. Ils feront l’impossible pour aller au bout. Faisons leur confiance.

Lionel HERBET




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.