Jérémy STRAVIUS haut dessus  du lot

 « C’est un géant » n’a pas hésité à affirmer Christian Manable, président du Conseil Général de la Somme qui présidait pour  la dernière fois, la cérémonie des Talents du Sport, organisée à Mégacité à Amiens.

Christian Manable faisait référence à Jérémy Stravius, le sportif numéro un de la Picardie et qui a, sans aucune surprise, recueilli tous les suffrages en tant que sportif de l’année.

Que dire de plus sur Jérémy ?

Qu’il est un champion hors norme, l’égal des plus grands comme par exemple Michael Phelps. Jérémy est un homme  qui pense d’abord à l’équipe dont il fait partie.

Cela peut paraitre surprenant dans la mesure où la natation est un sport individuel.

« C’est un acteur, un spectateur, il vit la compétition » a ajouté son entraineur Michel Chrétien.

Tous ceux qui le connaissent s’accordent à dire que Jérémy Stravius « est un vrai poisson dans l’eau, qu’il est attachant, discret, réservé et qu’il n’aime pas trop les paillettes ».

Quand il est monté sur l’estrade afin de rejoindre le président Manable, son entraineur mais aussi l’invitée d’honneur de la soirée, Assia El Hannouni, huit fois championne olympique en athlétisme paralympique, Jérémy Stravius a une fois de plus, tordu le cou à ceux qui le verraient bien quitter Amiens. Tout cela  parce qu’Amiens Métropole ne peut lui offrir, faute de moyens financiers,  une quatrième piscine.

« Je me sens bien ici à Amiens, a réaffirmé Jérémy. C’est important de savoir qu’on est soutenu. Je reste donc à Amiens. Mon rêve ultime est de devenir champion olympique en 2016 à Rio. A moi maintenant de tout faire pour y parvenir et être au rendez-vous».

Durant un long moment, la salle composée de dirigeants bénévoles, de sportifs samariens, a applaudi à tout rompre celui qui est le porte-drapeau de la Région Picarde, cette région qui  pourrait, et ce serait un drame, éclater prochainement.

Lionel HERBET  




  • Laisser un commentaire