Stella Akakpo

Ce dernier week-end, Stella Akakpo, l’athlète reine de l’Amiens UC a fait la connaissance de Jérémy Stravius. Ces deux grands champions qui font honneur à la Picardie et bien sûr l’Amiens SC, étaient ce week-end les invités dans un premier temps du Conseil régional et le lendemain d’Amiens-Métropole dans le cadre des Ateliers du Sport.

Toutefois, si Amiens-Métropole a communiqué la venue de ces deux fleurons du sport amiénois, à l’inverse le Conseil régional a préféré adopter une certaine discrétion. Il est vrai que les deux manifestions étaient différentes puisque le Conseil Régional avait réuni les athlètes susceptibles d’aller aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Stella Akakpo n’a pas souvent l’occasion de venir à Amiens puisqu’elle réside dans l’Oise et qu’elle s’entraine au quotidien à l’ INSEP. « En effet, j’ai profité  de cette période pour prendre un peu de temps et venir à Amiens, une ville que je commence à mieux connaitre. Le Conseil régional a décidé d’aider huit athlètes qui iront à Rio et le  samedi j’ai été à l’honneur avec Amiens-Métropole. Je suis évidemment contente.  Le Conseil régional nous a bien fait comprendre que ce n’était pas seulement un appui financier mais aussi un soutien humain dans le cadre d’une formation ».

En quelque sorte, le Conseil régional souhaite que l’après carrière ne soit pas un vide ou le néant pour un athlète qui durant sa carrière aura d’abord pensé  à réaliser des performances sportives. Les huit athlètes picards sont considérés comme les Ambassadeurs du sport en Picardie.

Samedi, Stella a évoqué le problème du stade Urbain Wallet « qui devrait être aménagé afin qu’il y ait huit couloirs et  qu’on puisse organiser un vrai championnat. »

Pour l’heure, Stella est au stade de la préparation hivernale.

L’INSEP est son environnement quotidien. « C’est une période difficile car on se prépare durant des mois sans savoir où on en est vraiment, sans compétition. C’est mon lot chaque jour sauf le dimanche à raison de deux à quatre heures. »

Parallèlement, Stella Akakpo poursuit ses études et prépare un diplôme en communication en projet évènementiel. 2015 sera une année importante  car elle précède celle des Jeux. C’est l’année où on peut réaliser les minimas olympiques. Il faut se montrer ».

Stella ne regrette donc pas sa venue à Amiens ce dernier week-end. Elle a même eu l’occasion de découvrir le hockey sur glace puisqu’elle a assisté à un match des Gothiques. Elle est repartie chez elle dans l’Oise avec l’idée qu’à Amiens, la municipalité voulait vraiment aider le sport.

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire